Le point sur les NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie)
un service de meilleurtaux.com

Le point sur les NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie)

Nouveaux animaux de compagnie

Les NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) deviennent de plus en plus vogue et vous avez envie d'en avoir un chez vous. Quels types d'animaux peuvent être élevés et lesquels ne sont pas domesticables ? Qu'en est-il de l'assurance sur les Nouveaux Animaux de Compagnies ? Voici quelques éléments de réponse.

NAC : définition

L'expression « NAC » est l'acronyme de « Nouveaux Animaux de Compagnie », un concept qui trouve son origine dans les années 1980. En France, plus de 4 millions de foyers disposent de tels animaux chez eux. L'espèce la plus prisée est le furet, mais nombreux sont ceux qui ont des perroquets, des cobayes, des araignées, des lapins, des serpents et bien d'autres espèces encore.


Les espèces autorisées

Il est important de signaler que vous ne pouvez pas élever chez vous n'importe quel animal. Même si certaines espèces sont autorisées, vous devez dans certains cas obtenir au préalable un certificat de capacité délivré par l'administration compétente. En tout cas, vous disposez d'un large choix entre les carnivores, les rongeurs, les primates, les reptiles, les lézards, les insectes, les crustacés, les amphibiens, les arthropodes, les oiseaux, les poissons, les gallinacés et les mollusques.

Les espèces particulières

Il existe certains animaux que vous ne pouvez pas détenir chez vous, comme ceux qui appartiennent à la catégorie des espèces dangereuses, comme le crocodile, le scorpion et la mygale. Il en est de même pour les espèces protégées, comme le campagnol, la tortue de Floride et le hérisson. Seuls les établissements d'élevage sont habilités à en détenir, à condition de bénéficier d'une autorisation spécifique. Ainsi, les particuliers souhaitant prendre en charge ce type d'espèces devront obtenir le statut juridique d'établissement d'élevage non professionnel.

L'assurance NAC

De nombreuses compagnies d'assurance animaux proposent actuellement des contrats spécialement adaptés aux NAC. Le niveau de prise en charge dépend de la formule choisie. Généralement, cette couverture prévoit le remboursement de la consultation du vétérinaire et des médicaments prescrits, des frais d'analyses médicales, des vaccins, vitamines, traitements antiparasitaires, des frais chirurgicaux et d'hospitalisation. Il est évident que les contrats d'assurance de certains animaux, comme les araignées, les iguanes et les serpents comportent certaines clauses spécifiques. Il est donc vivement conseillé de se renseigner au préalable pour choisir la formule adéquate.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)