Mieux connaître le chinchilla

Le chinchilla est un furet difficilement accessible, même si à l’extérieur il a l’air chaleureux. En effet, il n’est pas attendrissant au début. Il lui faut du temps pour s’adapter. Mais lorsqu’on gagne sa confiance, il devient docile et attendrissant. C’est un animal crépusculaire. Il trouve un sommeil paisible durant la journée et il est surtout en activité la nuit. Aussi, ne soyez pas troublé par ses bruits nocturnes. On dit de cet animal que, lorsqu’il est apprivoisé, est calme et fragile. Il est également pétillant et très futé. D’ailleurs, il n’est pas rare qu’il se saisisse de vos objets personnels pour les cacher…Par contre, il est très ordonné et propre.


Même s’il est mignon, il n’est pas conseillé de le confier à des enfants.

Le confort du chinchilla et sa nourriture

Le chinchilla est un animal assez gourmand qui pense que tout est bon à manger. Il faut ainsi le nourrir plusieurs fois par jour. Il aime surtout les aliments riches en sucre. Aussi, n’hésitez pas à lui donner de temps en temps des gâteaux ou des biscuits. Il adore les bonbons, mais il ne faut pas qu’il en abuse car il risque de devenir diabétique…Il lui faut surtout de la nourriture saine et bien équilibrée. Vous pouvez privilégier les fruits et les légumes. Les aliments fibreux sont également conseillés et sont bénéfiques pour son intestin fragile. Sinon, vous pouvez lui donner des raisins secs, des noix ou des noisettes. Il aime aussi le pain blanc.

Le chinchilla doit être placé dans un espace spacieux pour lui permettre de faire des activités physiques. Un endroit étroit le rendra hyper actif car c’est un animal qui aime gambader. Si vous élever un seul chinchilla, la dimension idéale de la cage est de 1m de hauteur et 50 cm de largeur. Il ne s’entend pas très bien avec les autres animaux domestiques comme le chat ou le chien. Il est en effet très sensible aux bruits, surtout aux aboiements d’un chien.


Les problèmes de santé

Le chinchilla est un animal robuste qui tombe difficilement malade. Mais son environnement doit être sain et son alimentation équilibrée. Sa cage doit également respecter les normes et être assez aérée et loin de l’humidité. Comme c’est un animal propre, il est demandé de nettoyer son habitation régulièrement, voire quotidiennement. Pour le maintenir en bonne santé, il faut lui éviter le stress.

Cet état peut en effet entraîner la perte de ses poils, des problèmes au niveau de sa dentition ou des problèmes intestinaux. Certains signes doivent vous alerter sur la dégradation de l’état de santé de votre animal. Un chinchilla malade se réfugiera dans un coin tandis qu’un chinchilla sain sera actif. L’animal est atteint de mycose si des pellicules sont présentes sur ses oreilles, son nez ou le contour de ses yeux. Il est enrhumé s’il a le nez qui coule ou s’il pleure.

Souscrire à une assurance pour le chinchilla

Le chinchilla, comme les autres furets, a besoin d’une assurance pour vous permettre de bénéficier d’une prise en charge partielle ou totale des dépenses occasionnées lorsqu’il est malade. Les frais couvrent en général la consultation chez le vétérinaire, le montant des médicaments et des autres soins en cas de maladies graves.

Vous pouvez souscrire à une assurance chinchilla pour avoir une couverture de soins et de maladies. Pour en bénéficier, il suffit de verser en général environ 10 euros par mois à la compagnie d’assurance qui prendra en charge les dépenses vétérinaires de votre chinchilla. Mais vous devez avant tout choisir l’assurance qui correspond le mieux à votre animal. Le plus simple est de recourir à comparateur d’assurance animaux en ligne afin d'obtenir un devis gratuit.