Assurance cocker anglais

Le cocker anglais, chien du groupe 8 (section 2 : leveurs de gibier et broussailleurs), descend du Field Spaniel, sélectionné en Grande-Bretagne au dix-neuvième siècle pour la chasse. Mais son origine plus lointaine est en Espagne, car on le retrouve décrit dans des ouvrages du XIV ème siècle. Son nom vient de l'anglais « woodcock » qui signifie bécasse, car il était spécialisé dans la chasse aux volailles. Il retrouve une popularité dans les années 1970.

Ses caractéristiques

Physiquement, il est robuste, sportif, fait environ 40 cm de hauteur et pèse entre 12 et 15 kilos. Il a de grandes oreilles lobulaires et pendantes qui atteignent sa truffe. Son poil est mi-long, doux (il faut donc le brosser souvent) et de multiples couleurs : il peut être unicolore ou pluricolore, et peuvent se mélanger sur sa robe blanc, noir, feu, rouan, marron, etc. Il est très résistant et vit en moyenne 14 ans. Il faut régulièrement lui nettoyer les yeux et l'intérieur des oreilles car beaucoup d'infections de type otites sont causées par des corps étrangers qui s'y introduisent.


Assurer son cocker anglais

On peut reconnaître un cocker anglais au simple signe distinctif qu'il remue toujours la queue ! C'est un chien joyeux et très affectueux, avec un regard qui fait fondre. Il est très joueur et aime beaucoup les enfants. Mais comme tous les chiens de chasse, il a besoin de se dépenser et préfère une vie en plein air. Il faut donc que vous le promeniez régulièrement, sinon il développera de l'agressivité et de l'anxiété ; et il s'épanouira bien plus avec un jardin ou à la campagne qu'en appartement. Ne sous estimez surtout pas ses origines de rapporteur de gibier en le traitant comme un chien de salon, vous détruiriez son caractère ! Dressez-le fermement sinon il prendra le pouvoir ! De même, il a une tendance à grossir facilement, comme les athlètes, surveillez donc son alimentation (un bol de croquettes par jour suffit) et son exercice. Pour prendre soin de lui comme vous le souhaitez et comme il le mérite, prenez-lui une assurance, qui vous mettra à l'abri des inquiétudes et des grosses dépenses de santé liées à certaines de ses fragilités, comme par exemple ses oreilles proéminentes et les infections liées qui peuvent vous coûter cher en frais vétérinaires. Une assurance animale vous remboursera une grande partie ou la totalité de ces frais qui pourraient s'avérer fréquents. Si vous aimez votre cocker anglais, protégez-le au mieux en lui offrant une mutuelle adaptée à ses besoins, mais aussi à votre budget, car sa souscription vous coûtera moins cher qu'une consultation vétérinaire.