Les médicaments vendus sur le net seront plus chers
un service de meilleurtaux.com

Les médicaments vendus sur le net seront plus chers

vente des médicaments sur Internet plus cher

Alors que le gouvernement annonçait il y a quelques jours que la vente des médicaments sans ordonnance allait être autorisée sur internet, aujourd'hui le code de « bonnes pratiques » qui doit la réguler a été dévoilé. L'Autorité de la concurrence a par ailleurs lancé une enquête sur la chaîne de distribution du médicament.

Rappelez-vous, c'était mi-février. Suite aux demandes du Conseil d'Etat, le gouvernement avait fini par accepter la commercialisation en ligne de tous les médicaments sans ordonnance, élargissant ainsi la liste des médicaments autorisés à la vente de 455 à 3500. Cependant, un doute subsistait, puisque la ministre de la santé déclarait qu'un « arrêté sur les bonnes pratiques […] encadrera les conditions de vente en ligne des médicaments ».


Aujourd'hui, ce code de « bonnes pratiques » a été divulgué.Dans celui-ci, on apprend que les prix pratiqués sur internet devront être identiques à ceux pratiqués en pharmacie, sans possibilité de frais de port gratuits. De plus, les pharmaciens qui voudront se lancer dans le e-commerce seront dans l'obligation d'avoir en stock, dans les officines, tous les médicaments proposés en ligne.

Selon Bruno Lasserre, président de l'Autorité de la concurrence, « Internet est un gisement de croissance offert aux pharmaciens d'officine dynamiques et désireux de se moderniser. C'est aussi un moyen pour les consommateurs isolés ou manquant de temps d'avoir accès plus facilement aux médicaments ». Par conséquent, ces mesures prises par l'état sont pour lui « très dissuasives », tant pour les pharmaciens que pour les consommateurs.

L'organisme a aussi lancé une grande enquête sur les relations entre laboratoires, grossistes et pharmaciens. Elle sera en charge de contrôler si les avantages de prix sont répercutés jusqu'au bout de la chaîne de distribution, ainsi que la concurrence entre les pharmacies en ce qui concerne les médicaments non remboursés (car leurs prix sont fixés librement). Les premiers résultats de l'enquête seront soumis à consultation publique, autour de l'été, et un avis définitif sera rendu en fin d'année.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)