Big data : la fin de l'assurance telle qu'on la connait ?
un service de meilleurtaux.com

Big data : la fin de l'assurance telle qu'on la connait ?

Le big data ou la fin de l'assurance

Aujourd'hui, les moindres instants de notre vie quotidienne sont traqués par les objets connectés et partagés sur les réseaux sociaux. La collecte permanente de nos informations est un levier de pouvoir pour les assureurs, qui font parler ces données. Plus ils interpréteront facilement ces données, plus ils acquerront de la puissance.

Dans quelques temps, une journée normale : votre conduite sera analysée par un capteur embarqué en voiture et une application notera celle-ci et vous « coachera » pour vous améliorer ; votre bracelet vous indiquera le nombre de pas parcouru et vos pulsations cardiaques ; votre balance vous communiquera votre poids tandis que le frigo vous dira les éventuelles carences à combler et composera une recette avec ce qu'il contient et ce que vous devriez manger. Vous irez ensuite surfer sur internet et les réseaux sociaux pour vous informer, communiquer, partager.

Or, tous ces gestes auxquels vous ne prêterez bientôt plus attention génèrent des données qui sont le pain béni des assureurs. Cette masse de données a pour eux une haute valeur ajoutée, et grâce à elle, ils pourront étudier et connaître de mieux en mieux notre comportement, et les risques que nous représentons. En sachant que ces mégadonnées s'ajoutent à toutes celles que nous fournissons déjà de notre plein gré, le Big data progresse doucement mais sûrement.

L'assurance étant un domaine fortement impacté par la connectivité et le digital, sa révolution est en marche et fait gagner du terrain au Big data qui élargit grandement le champ des possibles. Si les données récoltées sont bien liées et utilisées, les assureurs auront accès à un outil incroyablement puissant, et aux applications presque infinies. Des moyens de lutte contre la fraude aux opportunités commerciales, une assurance personnalisée voit le jour.

Selon une étude récente du cabinet PwC, plus de la moitié des Français sont prêts à fournir des informations privées complémentaires à leur assureur, notamment sur leur santé, leurs habitudes, leur mode de vie. Evidemment, ils veulent en retour en tirer profit. C'est donc l'occasion pour les acteurs de l'assurance de se démarquer de la concurrence en répondant aux besoins et demandes des clients. Le PDG D'Allianz France, Jacques Richier, expliquait justement aux Echos il y a quelques temps : « le consommateur exige de plus en plus de payer le prix qui correspond à son risque ». C'est ce qui explique la profusion croissante d'offres « à la carte », où l'on sélectionne ses garanties. Que ce soit en auto ou en santé, notamment avec les systèmes de « Pay how you drive » et « Pay as you drive », les assurés souhaitent désormais payer ce qu'ils utilisent et consomment réellement, et pas un centime ni un service de plus.

Ce modèle permet en effet de réduire ses dépenses au minimum sans sacrifier des postes importants, et d'aller à l'essentiel. « Notre profession vit une période très intéressante, où il faut réinventer la mutualisation, dont certains principes historiques peuvent être mis en cause par l'individualisation croissante de la société » ajoutait Jaques Richier pour les Echos. Les principes fondamentaux de l'assurance subissent un « makeover » sans pour autant supprimer les bases.

La question est : si on pousse la personnalisation à l'extrême, et allons au bout de l'individualisation d'un système originellement mutualiste, comment cela finira-t-il ? Quelle place laissera cette nouvelle approche à la mutualisation ?

Et cela pourrait être un piège que se tendent les assureurs : plus de données et plus de moyens de les interpréter veulent dire plus de prédiction, une meilleure capacité d'anticipation et de prévention, et donc « la fin de l'incertitude et de l'assurance » comme le souligne Gontran Peubez, directeur conseil chez Deloitte, dans la revue « Risques ».

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)