Applis santé connectée : l'avis des médecins
un service de meilleurtaux.com

Applis santé connectée : l'avis des médecins

objets connectés santé

Depuis quelques temps, on observe une tendance des objets connectés axés sur la santé et le sport s'installer. Bien plus qu'un effet de mode, il s'agit d'une véritable "opportunité pour la qualité des soins" d'après 81% les médecins interrogés par Odoxa dans leur enquête "Baromètre Santé 360" pour Orange et la mutuelle MNH.

Une opportunité pour les médecins

Publiée ce lundi, elle nous apprend également que 91% des médecins estiment que c'est une "opportunité pour améliorer la prévention" des maladies. On ne compte plus la diversité de ces accessoires (casque audio équipé d'un capteur de rythme cardiaque, pilulier, ceinture auto-ajustable qui vous notifie une augmentation de tour de taille...) qui ont été présentés au CES de Las Vegas. Les applications mobiles appartenant à la catégorie des "quantified self" (méthodes permettant d'analyser ses données personnelles et de les partager) s'annoncent révolutionner le domaine de la santé.


Un véritable outil de prévention

Le sondage, réalisé sur un échantillon de 399 médecins (généralistes et spécialistes), met en avant l'avis favorable que ces derniers tiennent vis-à-vis des nouveaux objets connectés : ils sont 70% à trouver ce moyen utile pour les personnes souffrant de pathologies chroniques, et 93% pensent que c'est une façon de favoriser la prévention aux problèmes de santé tels que l'obésité, l'hypertension ou encore le diabète. Plus largement, ces objets représentent un outil intéressant voire particulièrement adapté pour les individus connaissant bien leur maladie car cela leur permet de relever des signaux qui peuvent être synonymes de danger pour eux. Pour les autres, c'est un moyen de contribuer à "l'éducation thérapeutique du patient".

Un moyen d'autoévaluation

Tandis les ventes d'objets connectés concentrés sur le bien-être sont en expansion, l'offre se professionnalise progressivement avec des produits davantage spécialisés qui sont à la foi utilisables par les patients, et le personnel médical. De plus, de nombreuses applications mobiles se développent dans l'autoévaluation en permettant à chacun de mesurer ses activités physiques ou encore son niveau de sommeil. D'un côté utilisées pour la connaissance de soi, c'est aussi un bon moyen de prévention des risques liés à la santé comme décrit précédemment. Il s'agit donc d'une façon de contrôler sa santé avec des moyens de mesure en temps réel, mais cela ne doit pas remplacer le diagnostic d'un médecin. En effet, les mesures doivent toujours être interprétées comme l'explique le médecin homéopathe Christine Bertin-Belot, organisatrice d'un débat sur la santé mobile, appelée "m-santé". Il existe aussi le risque de tomber dans l'obsession de la mesure, en plus de la mauvaise interprétation personnelle qui peuvent s'avérer être facteurs d'anxiété, sans parler de la protection des données personnelles.

Des perspectives d'avenir

Le domaine de la santé connectée étant en grand progrès, le champ est ouvert pour que des professionnels viennent saisir l'opportunité de développer ces outils pratiques et innovants. Par exemple, Terraillon est sur le point de lancer sur le marché une balance connectée dont les informations sont directement reliées (de manière sécurisée) au médecin traitant de l'utilisateur avec lequel il bénéficiera d'un accompagnement hebdomadaire pour son régime. C'est dans cette optique d'accompagnement des données connectées à l'expertise du personnel médical que se tournent les innovations d'un avenir plus lointain.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (574 avis clients sur Avis-Vérifiés)