TH2O, le boitier connecté de la Matmut

Avant de pouvoir procéder à tous travaux de réhabilitation et de remise en état suite à un dégât des eaux il est d'abord impératif d'attendre que les parties endommagées sèchent, une phase qui peut prendre entre plusieurs semaines et plusieurs mois en fonction de la gravité du sinistre. C'est le peintre qui est alors censé vérifier régulièrement le taux d'humidité « avec toutes les contraintes induites par les prises de rendez-vous », explique la Matmut. Le boitier connecté, TH2O (à prononcer Théo), devrait pouvoir changer la donne.

TH2O, le boitier qui mesure le taux d'humidité

TH2O est ainsi en mesure de détecter le taux d'humidité suite à un sinistre, évitant le déplacement d'un professionnel à plusieurs reprises pour le faire. La Matmut propose de remettre ce boitier connecté en cas de sinistre lors de la première venue du peintre. Une fois que le taux d'humidité est passé en dessous des 20 % alors les travaux de peinture sont automatiquement commandés.

Ce boitier connecté devrait ainsi pouvoir accélérer et faciliter la prise en charge du sinistre et les réparations. TH2O fait désormais partie des indemnités en nature, c'est-à-dire sous forme de service et non de rétribution financière, proposées par l'assureur.