Contrôle technique gratuit : oui, mais à quel prix ?
un service de meilleurtaux.com

Contrôle technique gratuit : oui, mais à quel prix ?

C’est une idée émanant d’une start-up française : offrir le contrôle technique à ses clients. Mais comme vous vous en doutez, quelque chose est attendu en retour.

contrôle technique gratuit

65 euros, il s'agit du prix moyen d'un contrôle technique. Une start-up française vous propose de vous payer ce dernier en échange de données sur vous et votre véhicule. Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Le concept

Pour bénéficier du contrôle technique gratuit, vous devez vous rendre sur le site internet de la start-up : controletechniquegratuit.com. La première étape est de renseigner l'adresse de votre domicile pour que le site vous indique quel centre partenaire est le plus proche de votre domicile. Mais attention, la jeune pousse vient à peine de se lancer dans toute la France, et les partenaires ne fourmillent donc pas encore. Initialement, il est à noter que ce test était fait uniquement dans le Nord-Pas-de-Calais.

Vous devez, par la suite, renseigner votre carte bancaire pour acter le rendez-vous. Dans l'optique où vous devriez procéder à une contre-visite, vous devez dans ce cas vous rendre dans un garage partenaire. Ainsi, vous pourrez profiter d'offres promotionnelles sur vos réparations.

La mise à disposition de vos données

En amont du passage au contrôle technique, vous allez devoir fournir une certaine quantité de données :

  • Votre carte verte et votre contrat d'assurance
  • Votre permis de conduire
  • La carte grise de votre véhicule
  • Le relevé d'informations
  • Votre dernière prime d'assurance
  • Le carnet d'entretien du véhicule ainsi que les dernières factures de réparation ou d'entretien
  • Une copie du dernier contrôle technique
  • Et plus vous renseignez de données personnelles, plus la barre de pourcentage de la remise accordée approche de 100%. De quoi vous motiver à transmettre le maximum des documents demandés.

    Quelques jours avant votre rendez-vous, vous recevez un email vous indiquant à combien vous reviendra le contrôle technique, et vous rappelant les éléments à contrôler au préalable du contrôle pour éviter une contre-visite inutile.