Assurance et domotique : où en est-on?
un service de meilleurtaux.com

Assurance et domotique : où en est-on?

La domotique, combinaison des mots « domicile » et « technique », également appelée maison connectée, intelligente ou encore «smarthome » permet de désigner l’ensemble des techniques de l’électronique, d’automatisme, d’informatique et de télécommunication d’une maison ou autre bâtiment. Elle vise à répondre à des besoins de confort, de sécurité et de communication en les centralisant par le biais d’objets connectés.

domotique assurance habitation maison connectée

L'impact de la maison connectée sur l'assurance habitation

Du fait de la recrudescence des objets connectés et de l'apport de technologies diverses au sein même des habitations, plusieurs acteurs économiques ont décidé de se saisir de ce nouveau secteur : géants de l'internet (par exemple, Google a racheté Dropcam et Nest qui équipaient les maisons en vidéosurveillance et détecteurs de fumée), industriels et assureurs sont aujourd'hui sur le devant de la scène en matière de domotique.

Les compagnies d'assurance ont en effet décidé de prendre d'assaut ce marché en pleine extension. Ces dernières se focalisent sur deux angles en particulier, qui sont en rapport direct avec les offres d'assurance habitation :

  •  les appareils connectés d'une maison : alimentation énergétique, lumière, volets, portes et équipements électriques, détecteurs de fumée ;
  •  les équipements de surveillance visant à une meilleure sécurisation de la maison : alarme, caméra, détecteur de mouvement.

En effet, l'utilisation d'objets connectés et de ramification informatique dans une maison aurait un impact positif sur le taux de sinistralité du domicile. La connectivité conduirait à une plus grande sécurisation du domicile et par conséquence à la réduction de la survenance de certains sinistres : vol, cambriolage, incendies, dégâts des eaux etc. On enregistrerait avec les systèmes domotiques une baisse des sinistres d'environ 50%.

Les assureurs se positionnent de plus en plus pour la domotique

Les compagnies d'assurance proposent de plus en plus d'offres d'assurance habitation spécifiquement adaptées aux maisons intelligentes. Celles-ci prennent en considération les apports des nombreux équipements dont elles sont munies pour une analyse personnalisée et une tarification individualisée.

Mais certains assureurs vont plus loin : ils décident d'investir directement en amont en participant à la prévention des risques. En juillet 2015, par exemple, l'assureur AXA décidait de présenter un nouveau produit : « la maison connectée : une offre de service de prévention et d'assistance ».

Cette offre propose notamment aux assurés utilisateurs de contrôler grâce à une application dédiée depuis leur téléphone une partie de leurs appareils électroménagers et électroniques qui seront fournis par des partenaires d'AXA. Pour les assurés, le recours à la domotique ne présente que des avantages : une plus grande sécurisation du domicile, une collaboration plus étendue avec l'assureur, une tarification personnalisée et calculée selon le risque réel encouru.

Pourtant, actuellement seulement 7% des maisons françaises seraient connectées. Il semblerait que le coût d'une telle connectivité même directement proposée par un assureur serait un réel frein. En effet, il faut prévoir environ 52 euros par mois pour avoir recours à toute cette technologie pour sécuriser une maison.