Objets connectés médicaux : un long processus de remboursement
un service de meilleurtaux.com

Objets connectés médicaux : un long processus de remboursement

L’internet des objets connectés médicaux révolutionne et va encore révolutionner le secteur médical, cependant on s’aperçoit que seulement un tiers de ces objets sont actuellement remboursés. Les entreprises innovantes de ce secteur peinent encore à faire rembourser leurs produits, car ce processus de remboursement semble long et fastidieux.
long processus remboursement objet connecté médical

Le fonctionnement du processus de remboursement

Pour qu'un objet connecté médical soit remboursé, il doit passer par plusieurs étapes souvent longues et complexes. Tout d'abord, l'entreprise souhaitant le remboursement de son produit doit être conforme aux 101 règles de bonnes pratiques de la HAS (Haute Autorité pour la Santé), parmi lesquelles on peut citer :

  • la délivrance de données médicales fiables,
  • le respect des données des utilisateurs,
  • et bien entendu la performance technique de l'objet.
Pour réaliser sa mission, la HAS est composée de 2 patients, représentant les malades, et de 28 membres, dont la majorité fait partie du monde de la littérature scientifique.

Les objets connectés médicaux : inadaptés à ce processus

Le développement des objets connectés médicaux est si récent que le secteur traditionnel de la médecine a encore du mal à s'adapter, si bien que le manque de publications d'études cliniques dans des revues scientifiques (démontrant les réels bénéfices de ces produits sur la santé) fixe le délai avant remboursement à environ 10 ans !

Par ailleurs, on note que sur l'année 2016, on observe que seulement 37 dossiers sur 138 soit 27% de dossiers démontraient une réelle plus-value par rapport à un traitement médical plus traditionnel.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)