Qu'est-ce que la clause d'inhabitation ?
un service de meilleurtaux.com

Qu'est-ce que la clause d'inhabitation ?

Question de Gabin R. (Pamproux, 79)

J'ai une résidence secondaire et suis souvent absent de ma résidence principale. Mon assureur m'a parlé de la clause d'inhabitation mais je ne suis pas sûr d'avoir compris. Mon logement principal est-il assuré si je le quitte plusieurs mois ? Merci


La réponse de l'expert Marion Liger

Bonjour Gabin,

La clause d'inhabitation est présente dans une majorité de contrats d'assurance multirisque habitation. D'après l'article L113-1 du code des assurances, cette clause doit être apparente, formelle et limitée.

Elle permet à l'assureur, si les absences du logement sont longues et répétées, de limiter, voire de supprimer l'indemnisation en cas de sinistre. Si vous voulez être assuré correctement, vous pouvez ne pas occuper votre logement pendant une période précisée dans votre contrat, entre 30 à 90 jours. Au-delà de ce délai, l'assureur est en droit d'estimer que le bien assuré est inoccupé et, en cas de sinistre, de refuser l'indemnisation. Cependant, une absence dont la durée est de 24 ou 48 heures est exclue de la clause d'inoccupation.


Votre logement principal sera assuré pendant une période variant en fonction des contrats, 30 à 90 jours. Au-delà de cette période, si vous n'occupez pas votre logement et qu'un sinistre survient, votre assureur peut refuser de vous indemniser.

Bon à savoir : il est possible de retirer cette clause dans votre contrat, dans ce cas l'assureur applique une surprime. En effet, il estime que les risques de cambriolage, de vol, de dégradation ou d'incendie sont plus élevés sans surveillance de la maison.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)