Question de Héléne W. (Albert, 80)

Quelles sont les différences entre l'assurance-vie mono support et l'assurance vie multisupport ?

Choisir entre une assurance vie monosupport et multisupport

Les contrats d'assurance-vie se divisent en deux catégories : les contrats mono-supports et les contrats multisupports. La différence entre les deux relève du nombre de supports d'investissements sur lequel repose le placement.

L'assurance-vie repose sur un fonds en euros. C'est le support d'investissement le plus sécuritaire car le capital versé ne peut être perdu et l'assureur garanti un taux minimum de rémunération.

L'assurance-vie multisupport dispose d'au moins un fonds en euros et de plusieurs supports exprimés en unités de compte, constitués d'actions, de part sociale d'une société, etc.

Classement des meilleures offres d’assurance vie

Sélectionnez le contrat d’assurance vie répondant à votre besoin, et recevez une documentation gratuite et immédiate

Filtrer les frais :


Liberté Vie
Frais sur versement : 0€
Frais de gestion : 2%
Versement initial : 500€
Demande de documentation
Rendement 2021
Fonds Euros
Nouvelle Génération Spirica
1,65%
Rendement 2021
UC
Amundi S&P 500 UCITS ETF - Eur C
38,36%

Cette catégorie d'assurance-vie permet au souscripteur de se constituer une épargne diversifiée en choisissant les supports d'investissement qui l'intéressent selon le degré de risque qu'il veut prendre. L'assurance-vie est un placement à long terme donc en choisissant une assurance-vie multisupport, l'assuré à l'avantage de s'offrir un panel de choix de placements plus large qu'avec un contrat d'assurance-vie , et donc la possibilité de profiter des opportunités de marché.

En résumé L'assurance-vie multisupport est plus rémunératrice que le contrat , mais le capital de départ peut être perdu.

Bon à savoir : La loi n° 2005-842 du 26 juillet 2005 pour la confiance et la modernisation de l'économie, dite Loi Breton, a instauré un amendement dit Fourgous qui autorise la transformation d'un contrat d'assurance-vie en un contrat multisupport. Cette transaction se fait sans perdre l'antériorité fiscale. Afin que le contrat puisse se transformer en contrat multisupport, un minimum de 20% de l'épargne transférée doit être investi en unités de compte.