Assurance dépendance : que sont les grilles AGGIR et AVQ ?
un service de meilleurtaux.com

Assurance dépendance : que sont les grilles AGGIR et AVQ ?

Grille AGGIR et AVQ

Question de José (Perpignan, 66)

Bonjour, je me renseigne sur l'opportunité de souscrire à une assurance dépendance, dans le cadre de ces recherches je tombe sans cesse sur des références aux grilles AGGIR et AVQ. Qu'est-ce que cela signifie ? Merci.

La réponse de l'expert Marie Vancassel

Bonjour José,

Il est normal de tomber sur ces termes dans le cadre de vos recherches. Ces deux grilles sont des outils permettant de calculer le niveau de dépendance de la personne. En effet dans le cadre d'une assurance dépendance il sera nécessaire de démontrer un certain niveau de dépendance afin que l'assureur verse la prime pour laquelle vous aurez cotisé.

S'agissant de la grille AGGIR cette dernière a été mise en place par les pouvoirs publics. Elle est utilisée dans le cadre de l'attribution de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA). Elle permet d'évaluer la capacité d'une personne à accomplir seule certains actes de manière habituelle et correcte. Ici on évaluera si la personne est cohérente, peut faire sa toilette, s'habiller, s'alimenter, sa capacité à éliminer, à passer d'une situation assise à debout, à s'orienter, etc… De plus il existe des variables « illustratives » qui complètent cette évaluation, ces dernières seront par exemple la gestion de son budget ou encore de la cuisine ou du ménage par exemple.

L'examen de la situation permet son classement dans l'un des six groupes iso-ressources (GIR) que contient cette grille. Le GIR 1 définit les personnes les plus dépendantes et le GIR 6 celles qui n'ont pas perdu leur autonomie.

La grille AVQ (actes de la vie quotidienne) est un autre moyen utilisé pour évaluer la dépendance d'une personne. Elle est très utilisée dans le cadre des assurances dépendance et permet, pour l'assureur, de compléter ou de remplacer l'évaluation faite avec la grille AGGIR.

Elle est basée sur l'évaluation de six actes de la vie quotidienne : la toilette, l'habillage, l'alimentation, la continence, le déplacement et les transferts. Le niveau de dépendance de l'assuré sera calculé en fonction du nombre d'actes que l'assuré peut correctement effectuer. En fonction de son niveau de dépendance (les niveaux allant de 1 à 4) l'assuré pourra ou non percevoir certaines prestations prévues dans son contrat d'assurance.

En résumé Ces deux outils permettent aux assureurs de calculer le niveau de dépendance de la personne. Néanmoins chaque assureur pourra prévoir des prestations différentes en fonction du niveau de dépendance de l'assuré.

De plus ce ne sont pas les seuls critères existants, en effet chaque assureur peut prévoir une certaine définition de la dépendance au terme du contrat. Il est donc primordial de bien se renseigner avant la conclusion du contrat. Il vous faudra comparer plusieurs contrats et bien connaitre la teneur de celui auquel vous déciderez de souscrire, afin d'éviter de potentielles mauvaises surprises lorsque la situation de dépendance que vous pensez couverte par votre contrat surviendra.