refus indemnisation préjudice esthétique

Question de Patrick (Six-Fours-les-Plages, 83)

Suite à un cambriolage, l'expert refuse de prendre en compte le dommage sur la porte car elle ferme toujours et que c'est juste "esthétique". En a t-il le droit ?

Remplacement d'une porte suite à un cambriolage : est-elle remplacée systématiquement ?

L’indemnisation dépend des modalités de la garantie vol de votre contrat multirisque habitation. Autrement dit, on s’intéresse ici aux moyens de protection exigés (serrure blindée, alarme, fermeture volet) pour se faire indemniser. Par exemple, il est possible que votre assureur vous impose un type de fermeture de porte spécifique, telle qu’une serrure en 3 points pour être pris en charge . Si ces conditions de « sécurité » ne sont pas mises en œuvre, cela peut logiquement expliquer le refus de l’assureur dans la prise en charge des frais de remise en l’état de votre porte d’entrée.


De plus, il faut souligner que si l’expert mandaté estime que votre porte d’entrée est toujours fonctionnelle, il n’aura pas lieu de se faire indemniser. Un préjudice visuel ou esthétique n’est pas une condition nécessaire à l’indemnisation de votre moyen de sécurité.

Si vous estimez que cette expertise ne vous donne pas satisfaction, vous êtes en mesure de la contester et de procéder à une contre-expertise. Cette « nouvelle expertise » donne lieu à la nomination d’un nouvel expert de votre choix. Il faut savoir que l’expertise contradictoire est à la charge de l’assuré. Mais, il est possible que votre contrat d’assurance habitation prenne en charge une garantie honoraire d’expert. L’idéal serait de procéder à une expertise approfondie de votre porte pour déterminer l’étendue des dégâts. Apporter des preuves tangibles telles que des factures, photos, devis pour renforcer votre demande auprès de votre assureur pour que ce dommage soit également inclus dans l'indemnisation.