animal de compagnie impact assurance MRH

Question de Michelle (Brest, 29)

Posséder un animal de compagnie peut-il impacter mon assurance habitation ?

Impact d'un animal de compagnie sur le tarif de l'assurance habitation

Vous êtes responsable de votre animal de compagnie et devez en assumer les conséquences financières, notamment en cas de dommage causé par celui-ci. En d’autres termes, vous êtes « responsable du dommage que l’animal a causé » (article 1243 du Code civil). Cela peut avoir un impact sur votre assurance habitation qui variera en fonction de votre animal.

Si les chats ne posent généralement pas de problèmes aux assureurs, ce n’est pas forcément le cas pour des chiens (notamment pour certaines races de chiens, qui même bien dressés présentent un risque pour vous, votre entourage et votre habitation). Il faut vérifier que votre assurance habitation prenne bien en charge ce type de dommages.


En pratique, un « petit chien » est couvert sans avoir besoin d'être préalablement déclaré à votre assureur mais cette garantie ne s’applique qu’aux dommages causés aux tiers. Toutefois, si votre animal est un chien dangereux tel qu’un chien de garde, il faut impérativement signaler à l’assureur sa présence chez vous.

Par défaut, les chiens de catégorie 1 et 2 (chiens d'attaque et chiens de garde) sont exclus des garanties des contrats d’assurance habitation. Leur désignation fait l’objet d’une adaptation du contrat et peut entraîner une majoration significative de la prime. De plus, la détention de ce type de chien fait l’objet d’une réglementation spécifique que vous devez respecter.

Il existe également « les nouveaux animaux de compagnie » (NAC) qui sont principalement les poissons exotiques, reptiles, insectes et araignées. En théorie, les NAC ne sont pas des animaux domestiques. Si c’est votre cas, vous êtes tenu d’en informer votre assureur afin qu’il puisse moduler votre contrat pour que votre animal puisse être couvert par votre assurance habitation. Là aussi, votre prime pourra être majorée en raison du risque supplémentaire.