Assurance de groupe : la Cour de cassation rappelle le devoir d’information du souscripteur

Conditions de modification du contrat d'assurance groupe facultatif

Dans un récent article nous expliquions ce qu'est l'assurance de groupe à adhésion facultative. À cette occasion nous venions rappeler que si la loi Chatel n'était pas applicable pour ce type de contrat, ils pouvaient tout de même être résiliés en cas de non-respect de l'article L 141-4 du code des assurances par le souscripteur.

Dans le cadre d'un contrat de groupe assurance vie à adhésion facultative, souscrit par une entreprise au profit de ses salariés, le souscripteur et l'assureur décident de modifier le contrat en supprimant une unité de compte. Trois salariés mécontents sollicitaient alors en justice le rétablissement de cette unité. La question posée au juge du fond était donc celle de savoir si l'assureur et le souscripteur peuvent, à leur convenance, modifier le contrat qu'ils ont signé pour les adhérents.

OFFRES DU MOMENT
Avis
Caractéristiques
Distribué par

Assurance vie Meilleurtaux

Boost Fonds € à 4,60%*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4,6/5

Une gestion confiée à des professionnels de l'assurance vie, sans frais de mandat supplémentaires. *Objectifs sur le fonds €

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,00% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Liberté Vie

Jusqu'à 2000 € offerts*
Versement Initial 500€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Les conseils de Marc Fiorentino et de son comité d'investissement et l'accès au plus large choix de supports financiers (fonds en euros, immobilier, actions, ETF...) dans les meilleures conditions

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,30%

voir l'offre >
Distribué par

Placement Vie

Versement Initial 100€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Le contrat adapté aux épargnants prudents, accessible dès 100€

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,10%

voir l'offre >
Distribué par

Goodvie

Jusqu'à 1000€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Un contrat original, disponible uniquement en gestion pilotée. Aucuns frais de versement ni d'arbitrage.

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,35% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Fortuneo Vie

Jusqu'à 300€ offerts*
Versement Initial 100€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Ticket d'entrée à 100 euros seulement, moins de 250 UC pour plus de simplicité

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,8% à 2,10%

voir l'offre >
Distribué par

Monabanq Vie Premium

Jusqu'à 300€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Ticket d'entrée très abordable, investissement possible en 100% fond euros, retrait en 72h max

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,3% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Assurance Vie Ramify

500€ de frais offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
3/5

Placement éthique et responsable ; gestion pilotée à frais réduits

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,40%

voir l'offre >
Distribué par

Yomoni Vie

Jusqu'à 500€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
3/5

Contrat innovant en gestion sous mandat investie à 100% en ETF, avec des performances élevées

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,8% à 2,10%

voir l'offre >

Si la cour d'appel cède dans un premier temps à la demande des salariés, la Cour de cassation, dans un arrêt du 3 mars 2016, censure la décision énonçant qu'« Attendu qu'il résulte de ce texte que, sous réserve d'un abus de droit, l'assureur et le souscripteur peuvent convenir de toute modification du contrat de groupe, à charge pour le souscripteur d'en informer par écrit les adhérents trois mois au minimum avant la date prévue de son entrée en vigueur ». Elle indique de cette manière que le souscripteur et l'assureur peuvent convenir de toute modification du contrat de groupe. Néanmoins elle rappelle qu'il existe des règles applicables lors d'une telle modification.

Les règles se trouvent donc à l'article L 141-4 du code des assurances : oui le contrat peut être modifié par les deux acteurs, sous réserve d'un éventuel abus de droit et à condition de respecter les règles d'information au bénéfice des adhérents.

Ainsi pour qu'une telle modification soit valide elle ne doit pas constituer un abus de droit. De plus les adhérents doivent être régulièrement informés de la modification par le souscripteur et par écrit au moins trois mois avant l'entrée en vigueur des dites modifications.

Dans cette affaire le souscripteur avait bien régulièrement informé les adhérents des modifications effectuées. À ce titre la Cour de cassation a simplement appliqué à la lettre les dispositions de l 'article L 141-4 du code des assurances. Ce dernier permet de respecter le principe fondamental de l'information qui régit ce type de contrat. Les adhérents avaient s'ils le souhaitaient la possibilité de dénoncer leur adhésion mais en aucun cas d'annuler les modifications (sous réserve de la caractérisation d'un abus de droit par les juges).

Il est intéressant de rappeler les règles de ce type de contrat pour lesquels les adhérents pensent régulièrement, à tort, que les dispositions de protection relatives aux contrats individuels peuvent s'appliquer.