En l'espèce, un particulier a souscrit entre 2004 et 2006, par l'intermédiaire d'un courtier en assurance, des contrats d'assurance sur la vie, de prévoyance, d'invalidité ou de décès. En 2009, le particulier a procédé au rachat de cinq de ses huit contrats. Toutefois, il connait une perte non négligeable du capital investi.

Ce particulier assigne son courtier en paiement de dommages-intérêts pour manquement à ses obligations d'information et de conseil. La Cour d'appel retient, de ce fait, que le souscripteur n'est pas en mesure de démontrer l'inadaptation des produits souscrits au regard de son « projet industriel, ni à ses facultés, contributives, ni à ses intérêts ». Débouté de sa demande, le particulier forme un pourvoi.

Classement des meilleures offres d’assurance vie

Sélectionnez le contrat d’assurance vie répondant à votre besoin, et recevez une documentation gratuite et immédiate

Filtrer les frais :


Assurance Vie Swiss Life Stratégic Premium
Frais sur versement : 0,7 à 3%
Frais de gestion : 0,0065%
Versement initial : 0€
Demande de documentation
Rendement 2021
Fonds Euros
Swisslife
2,3%
Rendement 2021
UC
Moneta Multi caps C
20,70%
Jusqu'à 500€ offerts
Voir les conditions de l'offre sur le site du partenaire

Cashbee+ Climat
Frais sur versement : 0€
Frais de gestion : 0,75%
Versement initial : 500€
Voir l'offre
Rendement 2021
Fonds Euros
Netissima
1,90%
Rendement 2021
UC
Cashbee+ Climat
10,64%
Jusqu'à 300€ offerts
Pour toute souscription d'un montant initial de 5 000€

Liberté Vie
Frais sur versement : 0€
Frais de gestion : 2%
Versement initial : 500€
Demande de documentation
Rendement 2021
Fonds Euros
Nouvelle Génération Spirica
1,65%
Rendement 2021
UC
Amundi S&P 500 UCITS ETF - Eur C
38,36%

Assurance Vie Aviva
Frais sur versement : 0,7 à 3%
Frais de gestion : 0,01%
Versement initial : 0€
Demande de documentation
Rendement 2021
Fonds Euros
Aviva Actif garanti
0,9%
Rendement 2021
UC
BGF WORLD TECHNOLOGY
25%
Jusqu'à 500€ offerts
Voir les conditions de l'offre sur le site du partenaire

Cashbee+ Relance
Frais sur versement : 0€
Frais de gestion : 0,75%
Versement initial : 500€
Voir l'offre
Rendement 2021
Fonds Euros
-
Rendement 2021
UC
Moneta Multi Caps
21,20%
Jusqu'à 300€ offerts
Pour toute souscription d'un montant initial de 5 000€

Assurance Vie Ramify
Frais sur versement : -
Frais de gestion : -
Versement initial : -
Demande de documentation
Rendement 2021
Fonds Euros
-
Rendement 2021
UC
Ramify Essential Risque 10
29,94%
500€ offerts
Pour toute souscription

La Cour de cassation va casser la décision de la Cour d'appel, en retenant « qu'il appartient au courtier, tenu d'un devoir de conseil sur les caractéristiques des produits d'assurance qu'il propose et sur leur adéquation avec la situation personnelle et les attentes de ses clients, d'administrer la preuve qu'il s'est acquitté de ses obligations préalablement à la signature du contrat ».

Par cette décision, la Haute juridiction estime que la Cour d'appel a inversé la charge de la preuve tout en violant l'article 1315 du Code civil, dans sa rédaction antérieure à celle issue de l'ordonnance du 10 février 2016.

En effet, cet article, dans sa nouvelle rédaction, (article 1353 du Code civil) dispose que « celui qui se prétend libéré doit justifier le paiement ou le fait qui a produit l'extinction de son obligation ». De fait, l'intermédiaire d'assurance (le courtier), est tenu de prouver qu'il s'est acquitté de son devoir de conseil à l'encontre de son client souscripteur.

En vertu des dispositions de l'article L520-1 II. 2) du Code des assurances, le courtier est tenu de « préciser les exigences et les besoins du souscripteur éventuel ainsi que les raisons qui motivent le conseil fourni quant à un produit d'assurance déterminé ». De plus, l'article R520-2 du Code des assurances vient préciser, qu'afin de prouver la délivrance du devoir de conseil, cela doit s'opérer par écrit pour s'assurer de « la clarté et l'exactitude » de l'information fournie par le courtier.

Face à un consommateur profane en matière de produits d'assurance vie, il est tout à fait normal que les professionnels de l'assurance soient tenus de prouver de s'être acquitté de leurs obligations d'information et de conseil.