L'assurance bateau de plaisance est-elle obligatoire ?

Que vous ayez choisi un bateau à moteur ou à bateau à voile, sachez que l'assurance bateau n'est pas obligatoire. Du moins, elle ne l'est pas dans une certaine mesure. Pour la navigation de plaisance, fluviale ou maritime, cette assurance est facultative.

En revanche, si vous laissez le bateau au port, ce dernier demande une attestation d'assurance avec, a minima, la garantie responsabilité civile. Cette assurance obligatoire en cas de mouillage au port permet, en cas de sinistre dans le port (si vous êtes responsable de dommages matériels ou de dommages corporels), d'indemniser la victime.


Quelle assurance pour la location de bateau ?

Lorsque vous louez un bateau à un professionnel, une assurance est incluse au contrat de location. Elle inclut l'assurance responsabilité civile. Est-ce suffisant ? Loin de là. Une assurance bateau reste très protectrice pour tout navigateur. Elle l'est encore plus lorsque le bateau est conduit par une personne qui ne se met aux commandes d'un bateau que de manière exceptionnelle.

Lorsque vous louez un bateau, le loueur peut vous proposer des garanties plus ou moins complètes :

  • assurance corps qui couvre les avaries, par exemple, une avarie moteur. Elle prend en charge les frais de réparation après une avarie. Vous pouvez aussi être indemnisé si les dommages subis sont trop lourds et si le bateau n'est plus utilisable. C'est le cas s'il est détruit par un incendie, un échouement, une explosion, une collision, un naufrage, une tempête, etc. ;
  • assurance vol : la garantie vol permet de couvrir le vol du bateau. Elle peut aussi garantir les objets contenus dans le bateau. L'assurance vient alors vous indemniser en fonction de leur valeur ;
  • frais de retirement ou de destruction de l'épave : cette garantie couvre les frais d'enlèvement de l'épave si celle-ci gêne la navigation ;
  • frais d'assistance au navire ;
  • frais de remorquage du bateau : si vous déplacez votre bateau sur une remorque, vous pouvez être indemnisé en cas de sinistre. Notez que vous devrez, quoi qu'il en soit, en informer votre compagnie d'assurances auto ;
  • garantie défense recours : elle s'impose si le plaisancier a besoin d'une défense à la suite de dommages corporels ou matériels des passagers ou d'un tiers et qu'une action en justice est nécessaire ;
  • protection juridique qui apporte une aide humaine ou financière pour résoudre un litige ;
  • assistance aux personnes : si des passagers sont blessés ou décédés, un rapatriement peut être prévu.

Souscrire une assurance bateau complémentaire

La liste des garanties évoquées précédemment n'est pas toujours incluse au contrat d'assurance. Parfois, vous bénéficiez d'une assurance location de bateau de base, le loueur vous propose ensuite de renforcer votre couverture avec des garanties complémentaires.

Mais cette assurance est parfois chère.


Aussi, certains plaisanciers font le choix de souscrire un contrat d'assurance location de bateau auprès de compagnies d'assurances spécialisées dans l'assurance des bateaux de plaisance. Cela leur permet de souscrire un niveau de garantie adapté à leur besoin qui couvre les dommages et préserve ainsi votre budget en cas de sinistre.

Assurance location de bateau de plaisance : combien ça coûte ?

Le montant de la prime d'assurance pour les bateaux de plaisance dépend de différents éléments :

  • le type de bateau : bateau neuf ou bateau d'occasion, le prix peut évoluer fortement. De même, le prix sera différent pour les bateaux à moteur et les bateaux à voile ;
  • les caractéristiques du bateau : dimensions, puissance, nombre de moteurs, type de carburant, de nombreux facteurs entrent en ligne de compte au moment de déterminer le montant de la prime d'assurance ;
  • la valeur du bateau : c'est l'élément essentiel pour calculer le montant de la cotisation d'assurance ;
  • le niveau des garanties : une assurance multirisque sera naturellement plus chère qu'une assurance plaisance de base ;
  • la zone de navigation qui va déterminer le risque d'avarie ;
  • la compagnie d'assurances. April Marine, Cap Marine, etc., chaque compagnie d'assurances fixe librement ses tarifs et ses niveaux de garantie.

Comment être bien assuré pour un bateau de location sans payer trop cher ?

Le comparateur d'assurances est un outil devenu indispensable avant toute souscription d'une assurance. Bateau de plaisance, bateau de pêche, le comparateur concerne tous les types de bateaux. Pour la location de bateaux, vous devez vous prémunir avec une offre d'assurance complète préservant votre budget.

Faites un comparatif pour trouver les garanties adaptées à votre besoin et scrutez tout particulièrement le niveau des franchises. Pour mémoire, la franchise en matière d'assurance maritime, comme pour l'assurance automobile, l'assurance jet ski, etc., est ce montant qui reste à votre charge après indemnisation de l'assureur. Trouver la meilleure assurance pour la location d'un bateau de plaisance, c'est souscrire une police d'assurance capable de vous couvrir en limitant votre reste à charge.


Nous vous invitons à réaliser une simulation d'assurance pour découvrir le niveau des garanties et le prix selon que vous choisirez une assurance basique ou une assurance tous risques.

Une fois que vous avez trouvé des contrats d'assurance qui vous correspondent, comparez les prix. L'objectif est de trouver le meilleur rapport qualité/prix pour votre embarcation, qu'il s'agisse d'un voilier ou d'un yacht. Veillez à ce que les passagers et le skipper soient assurés en cas de dommages corporels et naviguez sereinement.