Qu'est-ce que la Caisse des Français de l'Étranger ?

Il s'agit d'une Sécurité sociale dédiée aux Français vivant à l'étranger. Elle s'adresse à tous : actifs, sans emploi, salariés ou indépendants, retraités et étudiants. Elle permet à chacun d'obtenir une protection de base qui peut parfaitement être cumulée avec la protection sociale du pays dans lequel vous vivez.

Si la CFE est régie par le Code de la Sécurité sociale, cela reste un organisme privé autonome chargé d'un service public. Souscrire cette protection n'est en aucun cas obligatoire. Cela peut d'ailleurs créer une confusion, certains imaginant que la CFE est une complémentaire santé. Or, cela n'est pas le cas, il s'agit bien du système de remboursement de base au même titre que la Sécurité sociale française.


Quels sont les risques couverts par la CFE pour les expatriés ?

En choisissant d'adhérer à la CFE, vous êtes couvert pour trois risques précis :

  • maladie, invalidité, maternité ;
  • accident du travail et maladies professionnelles ;
  • assurance vieillesse pour la retraite de base.

Les frais médicaux sont remboursés sur la base de la Sécurité sociale française. En cas d'arrêt de travail, vous percevez des indemnités journalières. En parallèle, vous cumulez des trimestres pour la retraite.

Les limites de la CFE, ou pourquoi souscrire une mutuelle pour expatrié ?

Adhérer à la Caisse des Français de l'Étranger est-il suffisant ? La réponse est non.

La CFE permet d'obtenir des remboursements de base, votre situation en tant qu'expatrié sera la même que si vous viviez en France. La Sécurité sociale ne rembourse qu'une partie de vos dépenses, une mutuelle s'impose avec la CFE.

La mutuelle complémentaire réduit votre reste à charge en vous proposant un remboursement supplémentaire. Si cela est important est France, n'oubliez pas qu'à l'étranger les frais médicaux sont extrêmement élevés.

Si vous partez vivre aux États-Unis par exemple, sachez qu'une consultation chez un généraliste peut vous coûter 80 dollars. Aussi, adhérer à la CFE et souscrire une assurance complémentaire santé pour expatriés s'imposent.


D'autre part, la CFE ne prend pas en charge le rapatriement, ou encore l'avance de frais dans les hôpitaux qui n'ont pas signé d'accord avec la France, et également le transport du corps en cas de décès ou la responsabilité civile.

Bien évidemment, vous pouvez faire le choix de vous passer de mutuelle et de CFE. Toutefois, le risque est majeur : vous pouvez mettre en péril votre situation financière ou simplement renoncer aux soins, ce qui, cette fois, aurait un impact sur votre santé.

Beaucoup font le choix d'adhérer à la CFE sans mutuelle expatrié pour des raisons financières. Certes, la mutuelle et la CFE ont un coût, mais saviez-vous qu'il était possible de réduire le prix de votre cotisation ?

Avec lecomparateurassurance.com, vous avez la possibilité de réaliser un comparatif des mutuelles pour expatriés. Cette solution en ligne est simple, rapide et gratuite. Elle ne vous prend que quelques minutes et vous permet de comparer à tête reposée les offres de nombreux assureurs spécialisés en assurance pour les expatriés, tels qu'ACS, April International ou encore Allianz Care.