Quels vélos assurer ?

Il est aujourd'hui possible d'assurer tous types de vélos :

  • vélo avec ou sans assistance électrique ;
  • VTT ;
  • VTC ;
  • vélo pliant ;
  • tandem ;
  • vélo de course.

En termes d'obligation d'assurance, la situation change selon les caractéristiques de votre vélo.

Le vélo sans assistance électrique

Si vous avez un vélo classique, sans moteur, vous n'avez aucune obligation de l'assurer. Toutefois, n'oubliez pas que vous restez responsable de tous les dommages matériels, ainsi que des dommages corporels causés à des tiers. De ce fait, une assurance vélo peut s'imposer pour vous protéger financièrement. Une simple garantie responsabilité civile permet d'être couvert.


Le vélo à assistance électrique dont la puissance ne dépasse pas 250 W et dont la vitesse n'excède pas 25 km/h

Ce VAE ne sera pas obligatoirement assuré. Pourtant, là encore, une assurance vélo minimale s'impose si vous souhaitez vous protéger et permettre à un tiers d'être parfaitement indemnisé si vous êtes responsable d'un sinistre.

Ici, l'assistance électrique se coupe dès lors que le vélo atteint la vitesse de 25 km/h. On parle de cycle à pédalage assisté, le VAE est alors considéré comme un vélo traditionnel.

Le vélo à assistance électrique dont la puissance dépasse 250 W et dont la vitesse excède 25 km/h

Cette fois, votre VAE doit être assuré. L'assurance d'un vélo électrique de cette puissance est obligatoire dans la mesure où il est assimilé à un cyclomoteur. Il peut atteindre 45 km/h.

L'assurance habitation suffit-elle pour assurer un vélo électrique ?

Lorsque vous souscrivez une assurance habitation, cela vous permet d'assurer votre vélo uniquement chez vous. Qu'il s'agisse d'une assurance habitation classique ou d'une assurance multirisque habitation (MRH), ce contrat d'assurance couvre les biens présents dans votre logement. De ce fait, c'est loin d'être suffisant, même pour un vélo classique. Pour un VAE dont la puissance excède 250 W, ce n'est tout simplement pas la bonne garantie à souscrire.


Quelles sont les garanties de l'assurance NVEI ?

La nature des garanties va, une fois de plus, dépendre de la nature de votre vélo électrique.

VAE de moins de 250 W ou dont la vitesse ne dépasse pas 25 km/h

Ici, l'assurance n'étant pas obligatoire, vous pouvez librement choisir les garanties que vous souhaitez souscrire. Parmi celles-ci, nous vous proposons :

  • l'assurance responsabilité civile : il s'agit de l'assurance de base qui permet d'indemniser une victime si vous êtes responsable d'un accident ;
  • la garantie accident : il s'agit d'une garantie qui permet d'être indemnisé en cas d'accident n'impliquant pas un véhicule à moteur responsable. Selon le niveau de vos garanties, vous pouvez envisager une prise en charge de vos dommages corporels, de vos dommages matériels, mais aussi une aide financière avec des indemnités journalières en cas d'arrêt de travail, un remboursement des frais médicaux, voire le versement d'un capital en cas d'invalidité ou de décès ;
  • la garantie vol ou dégradations : vol, chute de vélo, cette assurance pour vélo électrique permet d'envisager une indemnisation pour effectuer des réparations ou acheter un nouveau VAE ;
  • la protection juridique : cette garantie peut être souscrite dans le cadre d'un contrat multirisque pour VAE. Elle permet d'être défendu devant les tribunaux en cas de litige à la suite d'un accident, par exemple.

VAE de plus de 250 W ou dont la vitesse dépasse 25 km/h

Cette fois, l'assurance est obligatoire. Toutefois, vous conservez une certaine liberté dans le choix de vos garanties. Votre vélo électrique est ici considéré comme un véhicule terrestre à moteur, ce qui vous impose de souscrire une garantie responsabilité civile. En parallèle, ce vélo électrique nommé Speed Bike vous oblige à porter un casque homologué pour moto ou scooter et à poser une plaque d'immatriculation. La carte grise est également obligatoire.

Mais revenons aux garanties. Si la responsabilité civile est obligatoire, libre à vous ensuite de souscrire différentes garanties pour votre vélo électrique telles que :

  • le vol, la tentative de vol et le vandalisme ;
  • l'incendie, l'explosion ;
  • l'assurance protection juridique ;
  • l'assistance et le remorquage ;
  • les catastrophes naturelles ;
  • le vélo de remplacement en cas de panne ou en cas d'accident ;
  • le remplacement en valeur à neuf si votre vélo est inutilisable, etc.

Combien coûte l'assurance obligatoire d'un vélo électrique ?

Il n'existe pas de prix fixe en la matière. Les compagnies d'assurances fixent un montant de cotisation selon différents éléments tels que :

  • la marque et le modèle du vélo électrique ;
  • La formule de garanties (garanties de base, garanties optionnelles, etc.) ;
  • le niveau des franchises (la franchise étant la part restant à votre charge après indemnisation) ;
  • les exclusions (une exclusion au contrat d'assurance est un risque qui n'est pas assuré) ;
  • l'utilisation du VAE ;
  • la valeur du vélo électrique.

Comment trouver la meilleure assurance pour vélo électrique ?

Tous les assureurs sont libres de définir leurs tarifs et formules de garanties. De ce fait, tous les contrats d'assurance ne se valent pas, tant en termes de prix qu'en termes de prise en charge des dommages causés.


Le comparateur d'assurances pour vélo électrique est un outil simple, rapide, gratuit et sans engagement. Que vous souhaitiez être assuré en cas de sinistre pour indemniser un tiers ou que vous recherchiez une assurance couvrant tous les risques, découvrez en quelques minutes les offres des compagnies d'assurances pour trouver celle qui saura le mieux répondre à votre besoin.

Avant toute souscription d'une assurance, comparez les offres pour être certain de trouver l'assurance vélo électrique qui correspond à votre budget et assurez-vous pour les dommages causés à un tiers, mais aussi pour les dommages subis. Un comparatif des formules d'assurance vous permet de faire des économies en trouvant la meilleure tarification.

La souscription d'un contrat d'assurance VAE peut se faire en ligne lorsque la compagnie d'assurances le propose ou par téléphone avec un conseiller. Cet échange peut être l'occasion de vous assurer de souscrire une assurance véritablement conforme à vos attentes.

L'assurance obligatoire pour les vélos électriques est régie par la loi Hamon. De ce fait, vous pouvez résilier à tout moment, après un an de contrat, en envoyant un courrier recommandé avec accusé de réception. La résiliation sera effective sous 30 jours.