Assurance ordinateur ▷ Comparez les meilleures assurances avec Lecomparateurassurance.com
un service de meilleurtaux.com

Assurance ordinateur

Assurance nomade : définition

Souscrire une assurance nomade, c'est souscrire une assurance permettant de couvrir vos appareils électroniques. Ce type d'assurance se différencie des contrats d'assurance « mono-produit » proposés par les distributeurs et les vendeurs car, eux, sont limités aux seuls appareils achetés au sein du magasin et qui doivent être souscrits au moment de l'achat.

Les offres d'assurance nomade présentent de nombreux avantages. En effet, elles permettent de protéger une grande partie de vos appareils électroniques (jusqu'à une dizaine) et vous pouvez en souscrire une après l'achat. De même, les prix sont très compétitifs, ils tournent autour des 10 euros contre 3 à 15 euros pour une assurance « mono-produit ».


Que couvre une assurance nomade ?

Une assurance nomade vous couvrira en cas de vol de votre ordinateur. Cependant, soyez vigilant, vous devez être victime d'un vol avec effraction ou avec agression. Si par malheur, votre ordinateur se fait subtiliser dans le cadre d'un vol à la tir, votre assureur ne vous indemnisera pas. Aussi, il est intéressant de noter que certains assureurs excluent les vols commis à une certaine heure.

En ce qui concerne la casse de votre ordinateur, votre contrat d'assurance nomade vous couvrira uniquement si la cause accidentelle est liée à un tiers ou à un événement extérieure imprévisible.

Aussi, il est important de préciser que seuls les appareils de moins de 5 ans peuvent être couvert. De plus, l'ordinateur que vous souhaitez couvrir doit faire partie de votre cadre personnel et non professionnel.

Avant de penser à souscrire une assurance nomade pour votre ordinateur, vous devez vérifier plusieurs points tels que le montant de la franchise, les types de vols couverts, le nombre d'années de garantie ou encore la potentielle couverture à l'étranger si vous envisagez de voyager.

Assurance nomade : les pièges à éviter

Avant de souscrire votre contrat d'assurance nomade, vous devez impérativement éviter certains pièges.


Les contrats proposés par les distributeurs et les vendeurs

Prenez garde, les contrats d'assurance pour votre ordinateur souscrits auprès des distributeurs et des vendeurs disposent de garanties moindres par rapport aux contrats proposés par les assureurs et les banques. Il est donc préférable de souscrire une assurance nomade auprès de ces derniers afin de bénéficier d'une couverture optimale.

Vérifiez quels sinistres sont couverts

En règle générale, pour être certain d'être indemnisé, le sinistre doit avoir été causé par un tiers et sans que vous ayez fait preuve de négligence. En outre, le sinistre doit avoir eu lieu en dehors de votre résidence. Dans le cas contraire, c'est votre assurance habitation qui vous couvrira.

Vérifiez les modalités d'indemnisation

3 formes d'indemnisation existent : le remboursement, l'échange à neuf et la réparation. Concernant le remboursement, votre assureur vous indemnisera sur la base de la valeur à neuf de votre ordinateur volé ou cassé. Bien entendu, une limite de plafond existe mais celle-ci varie selon le contrat. Il est intéressant de noter que cette forme d'indemnisation ne représente que 20% des sinistres pris en charge. Dans la plupart du temps, l'assureur procède à une réparation du matériel.

Prenez garde aux délais de déclaration

En assurance nomade, vous devez déclarer votre sinistre dans un délai de 5 jours maximum. Ce délai diminue à 2 jours en cas de vol. Soyez donc vigilant et réactif si vous souhaitez bénéficier d'un remboursement rapide et d'une couverture optimale.


Comment résilier votre contrat d'assurance nomade ?

Un contrat d'assurance nomade rentre dans le cadre de la loi Hamon. De ce fait, vous pouvez résilier votre contrat à tout moment, à partir d'un an d'engagement. Si vous ne possédez plus votre ordinateur assuré, vous ne pouvez pas, dans la majorité des cas, faire une résiliation anticipée. Cependant, certains assureurs comme Axa ou la GMF le permettent sous certaines conditions :

  • en cas de changement de domicile,
  • en cas de changement de situation matrimoniale,
  • en cas de changement de profession.