Qui a droit à l'hospitalisation à domicile ?

Toute personne dont son état de santé justifie une hospitalisation à domicile peut accéder à ce type de service. Qu'il s'agisse d'un logement privé, collectif, social, ou d'un EHPAD, tout le monde peut y avoir droit.

L'équipe en charge de l'HAD se rendra dans tous les cas préalablement au domicile du patient. Cela permet de vérifier la faisabilité de la prise en charge à domicile, et de mettre en place des aménagements si cela est nécessaire. Si la personne concernée réside dans une structure d'hébergement, les professionnels de santé s'assureront de la bonne coopération avec les équipes sur place.


Les soins qui peuvent être prodigués à domicile

Les cas d'une prise en charge médicale à domicile sont très variés et il existe une multitude de domaines et d'actes médicaux possibles.

Vous pouvez ainsi bénéficier de l'HAD pour les services suivants :

  • Pansements complexes et plaies avec traitement : il s'agit d'environ un quart des soins d'hospitalisation à domicile
  • Soins palliatifs : les hospitalisations à domicile des personnes en fin de vie représentent également près de 25% des cas
  • Cancérologie : chimiothérapie, inter-cure, post-chimio.
  • Kinésithérapie & orthopédie
  • Assistance respiratoire
  • Traitements intraveineux
  • Diabétologie
  • Post-traitements chirurgicaux
  • Nutrition artificielle : entérale & parentérale.
  • Obstétrie
  • Pédiatrie
  • Rééducation neurologique

Comme vous pouvez le constater, le champ d'action de l'HAD est vaste. Il peut donc être nécessaire d'avoir l'intervention de divers professionnels de santé. Le suivi sera néanmoins maintenu par le ou les mêmes personnes tout le long de l'hospitalisation et orchestré par le médecin coordinateur. Ce dernier est souvent le médecin traitant du patient, sinon en lien avec celui-ci. Voyons plus en détail comment se déroule une HAD.

L'organisation d'une hospitalisation à domicile

La première chose à savoir est que seuls le médecin traitant ou un médecin hospitalier peuvent diriger une personne vers une HAD. Trois conditions doivent être réunies :

  • D'après le médecin, les soins peuvent être réalisés à domicile
  • Le logement permet l'hospitalisation
  • La personne concernée et sa famille donnent leur accord

Après évaluation du domicile et de la situation du patient par l'équipe de l'HAD, celle-ci fixe les conditions et compétences requises du projet de soin. La livraison des équipements médicaux et les éventuels aménagements sont généralement réalisés par l'établissement de l'HAD également.


L'organisation des soins est mise en place par les soignants et validée par le médecin coordinateur. Des dialogues avec le patient et ses proches sont mis en place afin de gérer au mieux les conditions d'interventions.

Si toute la mise en place est réalisée par le personnel de l'établissement, les soins peuvent dans certains cas être réalisés par des médecins ou infirmiers extérieurs. Concernant les médicaments et produits associés, ils peuvent être livrés par la pharmacie interne de l'HAD ou bien un pharmacien d'officine externe.

Pourquoi opter pour une hospitalisation à domicile ?

Lorsqu'elle est possible, l'HAD peut éviter partiellement ou totalement une hospitalisation en établissement avec hébergement. Si elle vous est proposée, il faut savoir que vous n'aurez pas le choix de l'établissement. Selon votre commune de résidence, vous serez en effet rattaché à un établissement en particulier. Vous avez en revanche tout à fait le droit de refuser l'hospitalisation à domicile et continuer par la voie classique.

Les avantages d'une hospitalisation à domicile

Selon une enquête de la Fédération nationale des établissements d'hospitalisation à domicile (FNEHAD), 81% des Français sont favorables à cette prise en charge spécifique. L'hospitalisation à domicile est appréciée de beaucoup et c'est notamment le cas des personnes âgées. Un des arguments qui revient est en effet le confort par la possibilité de rester chez soi.


Être dans un environnement connu et agréable est un atout non négligeable qui peut éviter des situations de stress. Les personnes hospitalisées à domicile peuvent continuer à organiser leur vie plus simplement, de manière quasi normale. Pour ceux qui ne peuvent pas ou difficilement se déplacer, c'est également une charge de moins.

Pour rappel, l'hospitalisation à domicile fonctionne 7 jours sur 7 et 24h/24. Une permanence téléphonique infirmière est ainsi disponible en continu pour tous les patients. Il est parfois possible de disposer de déplacement infirmier à domicile la nuit. Sinon, l'établissement se charge de donner le relais aux secours.

Enfin, les soins prodigués sont tout aussi qualitatifs qu'à l'hôpital. Les établissements d'HAD répondent aux mêmes critères et normes qu'ailleurs, puisqu'ils dépendent aussi de l'Agence nationale de santé. Des outils tels que des Indicateurs de la qualité et la sécurité des soins (IQQS) sont mis en place pour assurer aux usagers la meilleure prise en charge médicale possible.

La prise en charge d'une hospitalisation à domicile

Vous vous demandez peut-être quelle est la prise en charge de l'HAD au niveau de l'Assurance maladie et des mutuelles de santé. Sachez que les actes et médicaments sont remboursés au même titre que dans les hôpitaux. Le coût d'une HAD varie selon les soins et le suivi à réaliser et peut ainsi s'élever de 86€ à plus de 500€ par jour.

La seule différence notable avec les hôpitaux est l'absence du forfait hospitalier. Les repas et le linge n'étant pas fournis, le patient devra si besoin faire appel à des services complémentaires. Il existe à ce titre des aides pour pallier la gestion non médicale du quotidien (ménage, courses...). Elles peuvent être financées par les mutuelles, les assurances ou encore des associations.