Qu'est-ce qu'une assurance matériel professionnel ?

L'assurance matériel professionnel est l'une des garanties complémentaires pouvant être souscrites dans le cadre d'une assurance responsabilité civile professionnelle ou « RC pro ». Elle a pour fonction de couvrir les dommages causés aux biens professionnels entreposés à l'intérieur des locaux de l'entreprise.

La souscription d'une assurance de ce type est fortement recommandée à un chef d'entreprise. La garantie peut couvrir la prise en charge des frais résultant de l'ensemble des dommages aux biens mobiliers et – plus globalement – au capital matériel de la société. Elle est donc plus large qu'une simple garantie responsabilité civile professionnelle, limitée aux dommages causés à un tiers (dédommagement des clients, sous-traitants, fournisseurs...).


Au même titre que les autres garanties optionnelles, l'assurance dommages pour les biens et équipements matériels de l'entreprise n'est pas systématiquement incluse par les assureurs. Toutefois une assurance multirisque professionnelle en bonne et due forme inclut généralement cette clause.

Il convient donc de bien vérifier les conditions générales de votre actuel contrat d'assurance professionnelle. Si elles ne vous conviennent pas, vous pourrez, au besoin, solliciter un avenant ou tout simplement changer d'assureur.

Une assurance matériel professionnel pour qui ?

La garantie des dommages aux biens est une sécurité appréciable pour l'ensemble des professionnels devant investir lourdement dans leur outil de travail. Le souscripteur peut exercer dans n'importe quel secteur d'activité et peut être par exemple :

  • Une profession libérale ;
  • Une société commerciale ;
  • Un auto-entrepreneur ;
  • Un professionnel relevant des artisans et commerçants...

Quels sont les biens couverts par une assurance matériel professionnel ?

Cette assurance entreprise a pour fonction de couvrir d'éventuels dommages causés à l'ensemble des biens matériels dont la société détient la propriété. Cela inclut en particulier :

  • Tous les meubles situés dans les locaux de l'entreprise (bureaux, armoires, chaises et fauteuils, coin cuisine ou restauration pour les salariés…) ;
  • Les instruments de travail mis à la disposition du personnel (machines fixes, outils divers, combinaisons et matériel de sécurité…) ;
  • Le matériel informatique (ordinateurs, serveurs, imprimantes, photocopieurs-scanners…) ;
  • Tous les autres appareils électriques (électroménager, système de vidéosurveillance ou télésurveillance…) ;
  • Les marchandises entreposées dans les locaux de l'entreprise (stock de matières premières, produits finis en attente d'expédition…) ;
  • Les fonds et valeurs (recette en numéraire, objets de valeur divers et œuvres d'art…).

Le plus souvent, une assurance multirisques professionnelle prévoit des garanties spécifiques à la fois pour les biens matériels et immatériels détenus par l'entreprise. Cette dernière peut ainsi compter sur une indemnisation en cas de perte d'exploitation résultant de la suppression de données informatiques critiques, par exemple. Le chef d'entreprise est donc mieux protégé des conséquences financières liées à une panne de son infrastructure IT.


Quelles garanties pour le matériel de prêt ?

De nombreuses entreprises ont recours à la location et notamment à la formule du crédit-bail pour certains types d'équipements. Les conditions d'assurance des dommages matériels en cas de sinistre peuvent varier selon les dispositions de l'assurance RC et l'activité professionnelle exercée.

En règle générale, une multirisques professionnelle ne couvre pas ce type de biens et laisse le soin à l'entreprise de souscrire un contrat spécifique auprès du bailleur.

Quels sont les risques couverts par la garantie matériel professionnel ?

L'étendue exacte des garanties proposées peut évidemment varier d'un devis assurance à un autre ou encore selon votre métier. Une multirisque peut être normalement mise en jeu pour les cas de sinistres les plus communs. Cela inclut :

  • Les dégradations et l'endommagement des biens en cas d'incendie ou explosion ;
  • Les dégâts des eaux ;
  • Les actes de vandalisme ;
  • Les dommages électriques ;
  • Le cambriolage des locaux de l'entreprise ;
  • Le bris de glace ;
  • Les catastrophes naturelles et événements climatiques de tous types (tempêtes, grêle, ouragans, inondation, séisme…) ;
  • Les actes de terrorisme.

Les autres garanties classiques d'une multirisques professionnelle peuvent, bien sûr, être activées parallèlement pour un sinistre touchant votre matériel. N'hésitez ainsi pas à mobiliser votre protection juridique, par exemple en cas de litige avec un constructeur refusant de remplacer l'appareil à neuf. La prise en charge des frais de défense en justice pourra également s'avérer précieuse si la détérioration du matériel vous empêche d'honorer un contrat et se solde devant un tribunal.


Comment bien choisir une assurance matériel professionnel ?

Dans le domaine professionnel, la meilleure assurance n'est certainement pas la moins chère. Prenez bien sûr en compte le montant de la prime d'assurance pour déterminer le contrat le plus avantageux, mais n'en faites pas votre unique critère de recherche. Vous devrez notamment passer en revue des aspects importants comme :

  • Le nombre et la nature des exclusions de garantie (par exemple un refus d'indemnisation si la dégradation est due à la négligence d'un salarié) ;
  • Le montant des éventuelles franchises applicables en cas de sinistre ;
  • L'indemnisation maximale définie au contrat pour chaque type de bien couvert.

Un comparateur d'assurance pro en ligne pourra vous donner un premier aperçu de l'offre actuelle sur le marché en seulement quelques minutes.

La consultation de l'agent général d'assurance traitant habituellement avec l'entreprise est un plus pour obtenir une première orientation. Néanmoins vous ferez surtout des économies de temps et d'argent en recourant à un courtier en assurance. Ce dernier a la capacité de négocier simultanément avec un grand nombre d'assureurs afin d'obtenir, pour vous, des conditions de souscription optimales !

L'exercice de votre activité ne doit pas être mis en danger par une panne matérielle ou la destruction de votre outil de travail. La garantie dommages aux biens est une composante indispensable de toute multirisques professionnelle. Elle vous permet de compter sur une indemnisation adaptée aux risques auxquels vous faites face.