Pourquoi souscrire une assurance pour un local commercial ?

Dans un premier temps, selon votre statut, la souscription d'un contrat d'assurance peut être obligatoire. C'est le cas si vous êtes locataire de vos locaux commerciaux. En tant que propriétaire, rien ne vous oblige à être assuré, même si cela reste fortement conseillé. Si vous êtes locataire, le bailleur vous demandera une attestation d'assurance afin d'être certain qu'en cas de sinistre, les réparations seront bien assurées.

Dans un second temps, ce contrat d'assurance permet de prendre en charge les dommages causés, dommages aux biens à l'image des dommages électriques, par exemple, ou dommages corporels. Cela vous évite d'avoir à assumer financièrement les dommages subis par vous ou par un tiers.


Les garanties de l'assurance des locaux commerciaux

Souscrire une assurance pour votre local vous permet d'envisager une prise en charge de l'assureur plus ou moins importante selon la formule d'assurance souscrite. Garanties essentielles, contrat multirisque incluant des garanties complémentaires, faisons un tour d'horizon des couvertures proposées par les compagnies d'assurances :

  • garantie vol et effraction ;
  • garanties bris de glace ou bris de vitres ;
  • garantie responsabilité civile ;
  • garantie des dommages électriques en cas de chute de foudre, par exemple ;
  • garantie matériel informatique ;
  • garantie actes de vandalisme ;
  • garantie catastrophes naturelles ;
  • garantie attentats et actes de terrorisme ;
  • garantie incendie ;
  • garantie perte d'exploitation ;
  • garantie des biens mobiliers et des biens immobiliers avec valeur à neuf ou prise en compte de la vétusté ;
  • garantie protection juridique, etc.

Certes plus chère, l'assurance couvrant tous les risques est une protection qui vous permet d'exercer sereinement en sachant que vos locaux professionnels sont parfaitement couverts en cas d'incendie, de vol et autre dégât.

Le prix de l'assurance des locaux commerciaux

Le montant de la cotisation est extrêmement variable selon un certain nombre de facteurs :

  • la surface de vos locaux (l'assurance sera naturellement plus chère pour un supermarché que pour une petite boutique de fleurs) ;
  • l'adresse du commerce (dans certains quartiers, le risque de cambriolage est plus élevé. De même, une boutique en plein centre-ville ou un commerce totalement isolé ne présentent pas les mêmes risques) ;
  • la nature de votre commerce (le risque de perte financière est plus important dans un commerce d'équipements high-tech que dans une papeterie) ;
  • la formule d'assurance choisie (plus les garanties sont nombreuses et complètes, plus le tarif d'assurance de votre local commercial est élevé) ;
  • l'indemnisation envisagée (on parle ici de franchises, de plafonds d'indemnisation ou encore d'exclusions au contrat d'assurance, lisez bien les conditions générales de votre contrat d'assurance avant de souscrire) ;
  • la compagnie d'assurances, chacune étant parfaitement libre de déterminer ses tarifs.

Le prix de l'assurance local commercial est un facteur important. N'oubliez pas, cependant, de choisir un contrat véritablement protecteur.

Comment trouver une assurance pas chère pour vos locaux commerciaux ?

Si les particuliers sont de plus en plus nombreux à comparer les offres pour leurs assurances, les professionnels peuvent aussi utiliser un comparateur d'assurances afin de trouver la meilleure offre. La meilleure assurance pour votre local commercial est celle qui vous offrira le meilleur rapport qualité/prix. Comparez en premier lieu les niveaux de garanties et sélectionnez les contrats qui répondent à vos exigences.


Ensuite, effectuez un comparatif des prix pour être certain de ne pas payer trop cher à garanties équivalentes.

Comment souscrire un contrat d'assurance professionnelle ?

Vous pouvez parfaitement souscrire en agence. Assurez-vous, toutefois, d'avoir bien comparé les offres en amont. Ne signez pas le premier contrat venu si vous souhaitez faire des économies. Certaines compagnies d'assurances vous proposent également la souscription d'un contrat d'assurance local commercial en ligne pour gagner un temps précieux.

Enfin, si vous ne souhaitez pas vous déplacer, vous pouvez aussi envisager de souscrire votre contrat d'assurance local commercial par téléphone avec un conseiller. Ce sera l'occasion d'étudier ensemble votre situation et votre besoin spécifique pour trouver une assurance sur mesure.

Comment résilier un contrat d'assurance pro ?

La résiliation des contrats professionnels n'est pas régie par la loi Hamon. De ce fait, la résiliation ne peut se faire qu'à l'échéance. Deux mois au maximum avant la date anniversaire du contrat, envoyez un courrier recommandé avec accusé de réception à votre compagnie d'assurances. Vous n'avez pas à justifier votre demande de résiliation. Attention, si vous êtes contraint de souscrire un contrat d'assurance, profitez de ces deux mois de préavis pour trouver un nouveau contrat et ne pas prendre le risque d'être victime d'un sinistre sans assurance.