Les différents types d'assurance professionnelle

En la matière, le choix est large au regard des nombreux risques liés à la pratique d'une activité professionnelle.

  • L'assurance responsabilité civile professionnelle (RCP) est une couverture qui est obligatoire pour les professions réglementées (professionnels de santé, du droit, experts-comptables, agents immobiliers, agences de voyages, agents d'assurance). Elle offre une couverture en cas de dommages causés à un tiers. Elle couvre à la fois les dommages matériels, les dommages immatériels et les dommages corporels. Par exemple, un comptable commet une erreur qui impacte votre entreprise et engendre des conséquences sur votre trésorerie, et donc votre activité, il est couvert par cette assurance. Un plombier sort une échelle de son camion et endommage la voiture de son client. Cette responsabilité civile pro (RC Pro) intervient également pour assurer une prise en charge des dégâts causés au client.
  • L'assurance multirisque professionnelle intervient, cette fois, en cas de sinistres matériels uniquement. Elle peut s'apparenter à une multirisque habitation. Elle a pour vocation, notamment, de protéger vos locaux professionnels des différents sinistres tels que l'incendie, le vol, le vandalisme, le dégât des eaux, les catastrophes naturelles, etc.
  • La garantie décennale est obligatoire pour les professionnels du bâtiment. Si vous décidez de ne pas souscrire une assurance décennale, vous risquez une amende pouvant atteindre 75 000 € et une peine d'emprisonnement jusqu'à 6 mois. L'assurance décennale est une couverture qui, comme son nom l'indique, vous couvre durant 10 ans. Elle assure les dommages qui remettent en cause la solidité de l'immeuble et le rendent impropre à sa destination. En cas de sinistre, la responsabilité civile décennale permet une prise en charge des frais de réparation.
  • La protection juridique. Si la garantie responsabilité civile permet une indemnisation de la victime, rien n'empêche celle-ci de vous attaquer pour négligence. En cas de litige, ce contrat d'assurance professionnelle vous permet de bénéficier d'un accompagnement de la part de votre compagnie d'assurance. Vous bénéficiez des conseils de juristes pour tenter de résoudre le litige à l'amiable. Avec une assurance complète, vous pouvez même espérer une prise en charge des frais de justice (avocat, huissier, etc.).
  • La garantie perte d'exploitation vient, quant à elle, vous aider financièrement si, suite à un sinistre par exemple, vous n'êtes plus une mesure de pratiquer votre activité professionnelle.

Quelle est la meilleure assurance professionnelle ?

Il est toujours complexe de déterminer la meilleure assurance dans la mesure où, en réalité, cela dépend des besoins de chacun. La meilleure assurance pro est celle qui viendra le mieux vous couvrir selon votre activité.

  • Pour une profession réglementée, il est important de souscrire la meilleure assurance RC pro qui viendra indemniser le tiers avec des plafonds élevés et cohérents par rapport au risque.
  • Pour un professionnel du bâtiment, au-delà de l'assurance RC, c'est la garantie décennale qui a un caractère essentiel afin de couvrir les conséquences financières d'une malfaçon. Sans assurance, au-delà des sanctions évoquées, le risque financier pour votre entreprise est majeur si la maison est inhabitable.
  • Pour une assurance multirisque, on attend une prise en charge importante pour effectuer les réparations nécessaires, reconstruire les locaux, indemniser les pertes liées à un cambriolage, etc. Là encore, il est question de plafonds d'indemnisation, mais aussi de franchises, la franchise étant le montant qui reste à votre charge après indemnisation de la part de l'assureur.

La meilleure assurance professionnelle est celle qui couvre le chef d'entreprise et ses équipes de la meilleure manière tout en proposant un montant de prime attractif. Elle doit aussi s'adapter à tous les types de professionnels : profession libérale, auto-entrepreneur, commerçant, gérant d'une grande entreprise, etc. Un comparatif s'impose donc avant la souscription d'une assurance professionnelle.


Combien coûte la meilleure assurance professionnelle ?

Que vous recherchiez une assurance responsabilité professionnelle, une responsabilité civile exploitation ou une multirisque, souscrire une assurance professionnelle a un coût. Celui-ci est déterminé par la compagnie d'assurance selon le risque. Aussi, le montant de la prime d'assurance dépend :

  • Des garanties souscrites ;
  • Du montant de l'indemnisation, de la franchise, du délai de carence éventuel, etc. ;
  • De l'activité du professionnel : professions libérales et entrepreneurs du bâtiment ne paieront pas le même prix ;
  • Du chiffre d'affaires : les auto-entrepreneurs paieront moins cher qu'une grande entreprise dont l'activité est plus importante.

Comment souscrire la meilleure assurance professionnelle ?

Pour trouver la meilleure assurance responsabilité professionnelle ou toute autre garantie qui couvre les dommages liés à votre activité (dommages matériels et immatériels, voire dommages corporels), il est nécessaire de comparer les offres. N'oubliez pas que les compagnies d'assurance définissent librement les niveaux de garanties ainsi que les tarifs. De ce fait, un comparateur s'impose. Vous pourrez ainsi accéder aux offres de différents acteurs du marché de l'assurance pro pour vous assurer de souscrire le contrat offrant le meilleur rapport qualité/prix.

Comparer est simple, il vous suffit de remplir un questionnaire et de découvrir les différentes formules d'assurance. C'est rapide, quelques minutes suffisent pour trouver le meilleur contrat et souscrire. C'est sans engagement, vous ne risquez rien en comparant les assurances pro. En clair, vous faites des économies en vous protégeant financièrement en cas de risque lié à votre activité afin de pérenniser votre entreprise.