Dans la course aux voitures propres, Ford se donne les moyens pour une première flotte 100 % électrique en 2030. Le progrès nécessitera un budget de 22 milliards de dollars. La construction des VE se fera à Cologne, en Allemagne. À l’occasion, le site historique du constructeur américain bénéficiera d’un renouveau.

En 2030, la flotte Ford sera constituée à 100 % de voitures particulières électriques et à 65 % de véhicules utilitaires. Cette stratégie coïncide avec les nouvelles réglementations privilégiant les voitures à zéro émission. La Commission européenne s'est fixé des objectifs stricts, avec une baisse de 37,5 % du taux d'émission de CO2 pour les VP et de 31 % pour les VU.

Pour le constructeur automobile américain, le site de Cologne servira à fabriquer les versions électriques de tous ses véhicules. Les premiers modèles de VP à batterie seront disponibles dès 2026. Il reste encore du temps pour comparer les formules d'assurance auto les mieux adaptées à ses besoins.


Ford rénove le site de Cologne pour le passage au tout électrique

Après avoir essuyé une perte nette de 1,3 milliard de dollars en 2020, Ford parvient à s'en sortir. Et ce, grâce au succès qu'il a rencontré durant le dernier trimestre de la même année dans toute l'Europe. Les rumeurs selon lesquelles le géant américain s'apprête à quitter définitivement le Vieux continent ne sont pas fondées.

En effet, Ford a décidé de moderniser le site de Cologne avec un budget de 830 millions d'euros. De telles rénovations sont indispensables à la construction des véhicules écologiques. La toute première voiture électrique entièrement élaborée sur le continent sera estampillée Ford. Stuart Rowley, président de Ford Europe confirme :

L'annonce faite aujourd'hui de la transformation de notre usine de Cologne, qui abrite nos activités en Allemagne depuis 90 ans, est l'une des plus importantes que Ford ait faites depuis plus d'une génération. Elle souligne notre engagement pérenne en Europe où les véhicules électriques sont au cœur de notre stratégie de croissance.

La stratégie Ford en vue d'une électrification accélérée

Pour mener à bien son projet, Ford a commencé par un remaniement du staff. Jim Farley occupe désormais le poste de PDG de Ford Motor Company. Le nouveau dirigeant met tout en œuvre pour accélérer le passage à l'électrification. Ainsi, il va débloquer des fonds à hauteur de 22 milliards de dollars.

Particulièrement pour les Véhicules utilitaires légers (VUL), le constructeur entend sauvegarder sa position de leader sur le marché européen. C'est dans cette optique qu'une collaboration avec Ford Otosan et Volkswagen a été lancée. Cette approche permet à Ford de proposer des VUL électriques et équipés des dernières technologies de pointe. Parmi les avancées prévues, FordPass Pro a été conçu pour faciliter la connexion pour les flottes de 5 voitures. Un précédent partenariat entre Ford et ALD Automotive a permis la création de Ford Fleet Management. Il s'agit d'un outil de gestion personnalisée des parcs automobiles.