Après de nombreuses controverses, le décret d’application concernant l’abaissement de l’âge minimal d’obtention du permis B a été publié le 20 décembre 2023. C’est désormais officiel, à partir du 1er janvier 2024, les candidats ayant 17 ans révolus ont la possibilité de passer l’examen et de décrocher le précieux sésame.

Abaissement de l’âge minimal d’obtention du permis B à 17 ans

Une mesure pour favoriser la mobilité des jeunes

Le fameux « carton rose » a été créé en 1922, remplaçant l'ancien certificat de capacité. L'âge minimum imposé pour l'obtenir, auparavant de 21 ans, est alors abaissé à 18 ans. Ce seuil vient d'être encore révisé afin que les apprentis conducteurs puissent prendre le volant avant leur majorité. Ainsi, dès le 1er janvier 2024, cette capacité s'ouvre aux Français de 17 ans et plus .

Cette modification de l'âge minimal d'obtention du permis de conduire dans la catégorie B est l'objet du décret n° 2023-1 214 inscrit au Journal officiel du 20 décembre.


L'objectif est de favoriser la mobilité des étudiants, des jeunes en apprentissage, surtout ceux résidant en zone rurale, pour un accès facilité à des opportunités professionnelles .

Cette réforme s'accompagne d'une autre mesure réclamée depuis longtemps par les usagers de la route, à savoir la levée des retraits de points en cas de « petit » excès de vitesse (moins de 5 km/h).

Les conditions d'obtention du permis B à partir de 2024

Si l'âge requis change, les autres conditions sont maintenues .

  • Chaque candidat doit réussir l'épreuve théorique du Code de la route, suivie par l'épreuve pratique.
  • Au départ, il se voit attribuer seulement la moitié des points, soit 6 points, avec possibilité d'en gagner deux supplémentaires par année de conduite.
  • De même, il reste en probation pendant les trois années qui suivent la date de délivrance du document.
  • Au cours de cette période triennale, il doit respecter une limite de vitesse moins élevée que les autres automobilistes sur les autoroutes, à 110 km/h au lieu de 130 km/h.
  • Enfin, pour pouvoir circuler sur les routes de France, la souscription d'une assurance auto est obligatoire, avec au minimum la garantie responsabilité civile.

Cependant,

Afin de bénéficier d'une prise en charge correcte pour d'autres types de sinistres, il est conseillé d'opter pour une couverture plus étendue. Compte tenu du prix élevé des formules « jeunes conducteurs, Une comparaison des offres du marché est fortement recommandée.


Les outils gratuits en ligne facilitent la recherche du contrat le mieux adapté au profil et aux besoins de chacun, de contacter la compagnie concernée, et même de souscrire directement.

À retenir
  • L'âge minimum pour passer le permis B est abaissé à 17 ans en France.
  • Les épreuves théorique et pratique de conduite restent obligatoires.
  • Les jeunes conducteurs se voient attribuer 6 points au départ, et doivent respecter une limitation de vitesse de 110 km/h sur autoroute pendant les trois années de période probatoire.
  • L'assurance auto est obligatoire pour les jeunes conducteurs.