Le gouvernement français réfléchit actuellement à un dispositif qui permet de soutenir les conducteurs en raison de l’augmentation du prix du carburant. Cette fois-ci, la mesure vise tout particulièrement les gros rouleurs. Autrement dit, les personnes qui doivent dépendre de leurs véhicules au quotidien. Ils pourront avoir droit à une subvention définie suivant les kilomètres parcourus.

La hausse du prix des carburants fait partie des sources de préoccupations du gouvernement à l'heure actuelle. Elle n'est pas sans conséquence sur le pouvoir d'achat des Français, surtout ceux qui utilisent leurs véhicules quotidiennement. Une mesure a été prise récemment pour en limiter les répercussions. Elle consiste en une remise accessible lors de l'achat. Son application reste cependant temporaire et devrait prendre fin dès juillet 2022. Les autorités étudieraient ainsi la possibilité d'avoir un dispositif de substitution. Un programme qui devrait être maintenu plus longtemps. Les informations communiquées parlent néanmoins d'un nombre limité de bénéficiaires. L'État souhaite privilégier les gros rouleurs.

Une aide pour les trajets du quotidien

Aucune information précise n'a été fournie pour l'heure concernant le dispositif à mettre en place. Des pistes ont été données sur l'éventualité d'un programme qui repose sur une augmentation du barème kilométrique Cela reste à ce jour une option.

L'aide ne s'adressera cependant pas à l'ensemble des ménages français. Elle cible uniquement une partie des conducteurs au même titre que les offres telles que l'assurance jeune conducteur. Pour rappel, ce type de contrat d'assurance est destiné aux automobilistes qui ont un permis de moins de 3 ans. Il est conçu pour couvrir les risques liés à ce profil.

L'État envisage une aide identique octroyée à certains automobilistes. D'après les informations communiquées, la subvention devrait s'ouvrir aux gros rouleurs. Autrement dit, aux Français qui sont contraints de recourir à leurs véhicules pour leurs activités quotidiennes. Ce peut être pour leur travail ou pour effectuer le trajet du domicile au bureau.

Pour une solution applicable sur le long terme

L'objectif serait que le nouveau programme soit effectif d'ici le mois de juillet 2022. Il s'agit en effet de la date limite choisie par les autorités pour mettre fin à la mesure récemment adoptée.

Pour rappel, elles ont annoncé la mise en place d'une remise à l'achat de carburant. Le montant du rabais est fixé à 15 centimes par litre et il devrait s'appliquer pendant le paiement. Il sera proposé à tous les conducteurs français, aux particuliers comme aux professionnels.

Le ministère de la Transition écologique parle d'une mesure d'urgence, qui sera valable du 1er avril au 31 juillet 2022. En tout, elle sera en vigueur en France durant 4 mois. Le gouvernement souhaite la remplacer par un dispositif qui durera plus longtemps. Le projet est en cours d'étude à l'heure actuelle.