Selon les chiffres publiés par l’ACEA (Association européenne des constructeurs automobiles), le nombre d’usines automobiles implantées sur le continent européen s’élève à 290. 135 d’entre elles sont dédiées à la construction de véhicules particuliers, alors que 71 se spécialisent dans la fabrication de moteurs. Sur les 290 usines répertoriées, 30 sont localisées en France. L’Hexagone n’est pas pour autant leader dans ce domaine.

L'UE concentre près de 63 % des usines en Europe

Ce recensement mené par l'ACEA s'est tenu dans toute l'Europe, au sens large, y compris la Russie et la Turquie. L'étude a permis de savoir que le continent européen comptait 290 usines en juillet 2021.

Dans les détails, 135 d'entre elles sont spécialisées dans la fabrication de voitures particulières, 71 dans les moteurs, 58 dans les bus, 54 dans les camions et 37 dans la production de véhicules utilitaires légers.

Si l'on ne prend en compte que les données relatives à l'Union européenne, les États membres concentrent à eux seuls près de deux tiers des sites de production en Europe, soit 185 usines, dont 84 sont dédiées à la fabrication de véhicules et 51 aux moteurs.


Ces chiffres prouvent que le secteur automobile européen est une industrie florissante et que, corollairement, des acteurs connexes devraient connaitre une croissance similaire. C'est par exemple le cas des assureurs, dont les offres sont riches et variées. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il convient de comparer une assurance voiture afin de trouver celle qui propose le meilleur couple garanties/tarifs.

Le top 3 des pays européens

Avec 41 sites, dont 23 qui fabriquent des voitures et 13 des moteurs, l'Allemagne arrive en tête des pays comptant le plus d'usines en Europe. Elle est également le premier marché européen. Elle devance la Russie (2e ; 34 usines), et le Royaume-Uni et la France qui sont ex aequo à la troisième place avec 30 usines chacun.

Même s'ils occupent le même rang, les deux pays, plus précisément leurs industries automobiles, présentent des différences notables : la France ne compte que 12 sites dédiés à la fabrication de voitures, contre 19 pour le Royaume-Uni.

Par contre, elle dispose de 4 usines spécialisées dans les VUL (contre 1 pour le Royaume-Uni), 5 usines de camions (contre 2 pour sa voisine britannique) et 5 usines de bus (contre 4). Les deux pays possèdent chacun 7 usines de fabrication de moteurs.


Une nouvelle géolocalisation des sites en Europe

Les pays de l'Est et du sud de l'Europe commencent à émerger dans cette industrie automobile. Les chiffres l'attestent.

Dans le top 10 du classement, l'on retrouve la Turquie en 6e position, avec 17 usines. La Pologne avec ses 16 usines et la République tchèque et ses 8 usines se hissent également parmi les dix premiers.

D'autres pays pourraient remonter dans le classement dans les années à venir, à l'instar de la Hongrie (6 usines), l'Ukraine (6 usines), la Slovaquie (4 usines) ou la Roumanie (3 usines).