Le prix serait l’un des principaux facteurs qui entrainent la chute des ventes sur le marché automobile de seconde main. Elle survient après une année 2021 qui a été satisfaisante pour les acteurs du secteur. L’évolution des résultats est néanmoins différente d’un constructeur à un autre et selon l’âge du véhicule. Certains modèles seraient particulièrement demandés.

Le dynamisme constaté en 2021 semble s'estomper sur le marché des voitures d'occasion en France. En effet, les chiffres relevés pour janvier 2022 dénotent un recul des ventes. Deux facteurs se trouvent à l'origine de cette baisse : le prix et le choix limité pour les modèles. Ces 2 éléments auraient freiné les ventes et l'avenir du marché reste incertain.

Derrière cette baisse se cache néanmoins des résultats positifs. Les véhicules à motorisation électriques continueraient en effet de séduire les consommateurs. Les statistiques montrent ainsi un progrès, pour les 100 % électriques comme pour les hybrides. Reste à savoir si cette progression se maintient sur le reste de l'année.


Les meilleurs résultats chez Toyota et Kia

En tout, 4 782 modèles 100 % électriques auraient été vendus en France selon les statistiques relevées en janvier 2022. Ce chiffre renvoie à une croissance de 59,9 % au cours de cette période. Leur part de marché, elle, s'établit à 1,1 %. Le total des véhicules vendus est de 17 634 pour les hybrides, qui regroupent 4,1 % des parts de marché. Ces modèles auraient aussi enregistré une hausse de ventes de 34,7 % début 2022.

Pour rappel, les véhicules électrifiés peuvent être assurés comme les modèles classiques en France. Les propriétaires peuvent demander un devis assurance auto pour connaitre le prix de la couverture dont ils ont besoin.

Du côté des constructeurs, Toyota et Kia se démarquent. Ils enregistrent une progression respective de 3,1 % et 5,9 % de leurs ventes. En dépit de ces rares exceptions, le marché affiche un net recul. Le chiffre est par exemple en baisse chez Alfa Romeo qui affiche un recul de 15,3 %. Les ventes globales auraient chuté de 9,4 % en janvier 2022 pour 435 754 transactions effectuées.

Les modèles récents se font rares

À titre de comparaison, le chiffre était à 480 861 voitures de seconde main vendues en janvier 2021. Mises au regard des statistiques de janvier 2020, les données de 2022 dénotent également une baisse de 12,8 %. La chute est de 2 % par rapport à janvier 2019. Les ventes de modèles de seconde main avaient pourtant crû de 2,7 % pour l'année 2021.


Le prix des véhicules d'occasion connait une augmentation incessante, étant à l'origine de la régression. La croissance serait même de 15 % en un an. Il aurait progressé de 2 % de décembre 2021 à janvier 2022. L'achat d'un véhicule constituerait ainsi une dépense à éviter pour certains ménages.

L'absence de certains modèles récents dans le catalogue ferait aussi baisser les ventes. Aussi, les transactions pour les véhicules de moins de 2 ans auraient chuté de 33,7 %. Il s'agit du recul le plus important jamais connu. Celles des voitures de 2 à 5 ans auraient diminué de 4,8 %. Seuls les modèles de plus de 16 ans ont connu une hausse, celle-ci étant de 0,2 %.