Alors qu’il devait disparaître d’ici le 31 décembre 2021, l’Éco-prêt à taux zéro a été prolongé jusqu’en 2023. Une mesure prévue par le projet de loi de finances pour 2022. À part celle-ci, d’autres dispositifs entreront aussi en vigueur dès janvier 2022. Parmi eux, l'on peut citer entre autres les exigences environnementales appelées RE 2020.

Dans le secteur de l'habitation, l'année prochaine sera marquée par des changements concernant, entre autres, la construction et la rénovation. À ce titre, l'Exécutif entamera en 2022 une réforme de l'hébergement d'urgence. Cette année, 200 000 places avaient été créées au cours de la saison hivernale. Ce qui représente 40 000 de plus qu'en 2020. Outre les seuls épisodes de froid, le gouvernement désire maintenir ces lits dédiés aux sans-abris pour 2022. À travers ce projet, il compte cesser la gestion baptisée « au thermomètre » des hébergements d'urgence. Afin de financer cet ajustement, l'Exécutif a attribué 500 millions d'euros en plus à ces derniers.


Les RE 2020 prendront effet dès janvier 2022

Ce demi-milliard a été déterminé durant l'approbation du dernier projet de loi de finances pour l'année prochaine au Parlement. S'étant élevé à 2,2 milliards d'euros cette année, ce budget montera à 2,7 milliards d'euros en 2022.

Dans un autre registre, de nouvelles normes liées à l'environnement s'appliqueront à compter de début 2022 pour les habitations neuves. Dénommées RE 2020, ces exigences doivent tendre vers trois visées. Les nouveaux biens devront notamment présenter un palier suffisant de résistance à l'exposition à des chaleurs extrêmes. Dans ces situations, ils devront fournir aux occupants un degré de confort optimal. Par ailleurs, lesdites normes doivent contribuer à la diminution des besoins en consommation d'énergies des immeubles. Dans cette optique, elles définiront des résultats minimums à atteindre sur le plan de l'isolation. Enfin, elles ont été instaurées pour restreindre le bilan CO2 des nouvelles propriétés.

En matière de coût d'édification de maisons neuves, ces RE 2020 risquent d'engendrer une hausse. Prix du terrain non pris en compte, l'Exécutif prévoit une progression de 3 %. De leur côté, les spécialistes tablent sur une crue plus importante, entre 13 % et 6 %. Des projections qui produiront des répercussions au niveau des comparateur assurance habitation.


Le montant maximal de l'éco-PTZ sera modifié en janvier 2022

Pour les propriétaires planifiant des travaux de réhabilitation énergétique de leur bien, l'année prochaine apportera une bonne nouvelle. Dans le cadre du projet de loi de finances 2022, l'éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) a été reconduit jusqu'en 2023. Pourtant, il devait être supprimé ce 31 décembre.

De surcroît, le crédit immobilier sera aussi amélioré. Dès juillet 2022, son enchaînement avec les aides à la rénovation sera par exemple renforcé. En effet, déposer une sollicitation d'emprunt dès la constitution du dossier MaPrimeRénov' deviendra possible à partir de cette date.

Le seuil limite de l'éco-PTZ sera augmenté de 20 000 euros pour les rénovations globales. Il évoluera ainsi à 50 000 euros le 1er janvier 2022 lorsque le propriétaire réalisera un ensemble de travaux. Dans ce cas, la durée du crédit pourra même être prolongée à 20 ans. En ce moment, celle-ci s'établit à 5 ans de moins. Cette mesure vise à pousser les ménages à effectuer davantage de travaux de plus grande envergure.