5 novembre 2020 – Après une série d’annonces faites en faveur des véhicules électriques en avril dernier, le gouvernement a choisi d’aller plus loin en octobre. En effet, ce dernier a présenté plusieurs mesures afin de favoriser l’adoption de ces véhicules moins ou non polluant dont le prix reste cependant un sacré budget pour la plupart des foyers français. Cette politique est-elle payante ? Les véhicules électriques bénéficient-ils d’un engouement particulier ? LeComparateurAssurance.com vous apporte son éclairage via une étude menée auprès de ses utilisateurs.

Des véhicules électriques de plus en plus demandés

Peu représentatifs du parc auto français, les véhicules électriques sont largement délaissés par les consommateurs. Jugés trop chers ou contraignants du fait de leur faible autonomie et de l'obligation de trouver des bornes de recharges lors de longs trajets, ils restent boudés par les automobilistes. Cependant, le gouvernement entend bien changer la donne et se montrer incitatif. Avec des aides accordées aux nouveaux propriétaires de véhicules électriques, l'Etat souhaite transformer les usages des français. Et cela pourrait bien marcher. En effet, entre le premier trimestre et le troisième trimestre 2020, les demandes d'assurances pour des véhicules écolo ont bondi de plus de 46% !


Pour les seuls véhicules électriques, c'est-à-dire fonctionnant uniquement grâce à l'utilisation de batteries, la demande en contrats d'assurance a grimpé de 38% durant cette période. Une hausse significative qui s'était déjà observée en juin, en sortie de confinement, et qui se confirme donc ces derniers mois. Plus étonnant encore, l'écart mesuré par rapport au troisième trimestre 2019. Dans cette configuration, la demande française en véhicule électrique dévoile une croissance importante de plus de 117%. Des demandes qui ont donc plus que doublé en une année, suite notamment aux mesures gouvernementales.

Les assurances pour véhicules hybrides s'envolent !

Mais le reste des véhicules écologiques n'est pas en reste. En effet, les véhicules hybrides, offrant des moteurs thermiques couplés à des moteurs électriques, affichent eux aussi une croissance particulièrement marquée ces derniers mois. Le troisième trimestre 2020 affiche ainsi une progression de plus de 52% par rapport au premier trimestre de l'année. Une dynamique qui semble pérenne chez les automobilistes alors même que les constructeurs proposent de plus en plus de véhicules en ce sens. Volkswagen, Toyota, Renault, Hyundai : de nombreux modèles répandus offrent désormais le choix d'une motorisation thermique ou d'une motorisation hybride. Et les résultats sont encore plus importants sur les douze derniers mois. Pour l'ensemble des véhicules hybrides, la demande en contrat d'assurance auto explose de 154% par rapport au troisième trimestre 2019.

De quoi offrir au gouvernement des motifs de satisfaction même si, naturellement, son action n'est pas le seul détonateur de cette embellie des véhicules écologiques, comme le confirme un représentant de LeComparateurAssurance.com


« De notre analyse, cette progression est liée à la conjonction de trois facteurs concomitants qui offre aux véhicules électriques et hybrides un engouement nouveau.

  • Le premier des éléments est naturellement une forme d'intérêt croissant du public pour l'écologie et les solutions qui répondent à certaines de ses problématiques. On le voit, l'automobile n'est pas le seul secteur à profiter de cette prise de conscience du grand public, et il y a partout des initiatives écologiques qui se développent grâce à cela
  • Ensuite, il y a aujourd'hui une offre plus large et accessible de la part des constructeurs. Les véhicules électriques ne sont plus seulement réservés à quelques automobilistes particulièrement soucieux de l'environnement mais bien à tous les publics. Les prix restent encore aujourd'hui un frein, mais des célibataires aux familles, tout le monde peut aujourd'hui trouver un véhicule « vert » répondant à ses besoins
  • Enfin, il y a évidemment des incitations de la part du gouvernement qui multiplie les conditions avantageuses et primes pour certaines populations. Cela génère nécessairement une accessibilité accrue pour ces véhicules »