Tous les automobilistes ne sont pas égaux aux yeux des compagnies d’assurance. Et ce sont surtout les jeunes conducteurs qui font les frais de cette différence de traitement. Mais une étude récente démontre également que le montant des primes d’assurance diffère en fonction des régions. Les Corses sont parmi ceux qui sont les moins bien lotis.

L'expérience compte

Au moment de procéder à un comparatif assurance auto, l'automobiliste se rend vite compte que les compagnies d'assurance n'appliquent pas les mêmes tarifs pour les plus jeunes et leurs aînés, même si aucun d'eux n'a encore été à l'origine d'un litige.

Mais il est dans l'intérêt des compagnies d'assurance d'anticiper les risques et, s'appuyant sur des statistiques concernant le comportement des conducteurs, elles constatent que les jeunes conducteurs font preuve de moins de prudence et sont plus susceptibles de provoquer des accidents que les compagnies devront, par la suite, couvrir.

S'appuyant sur ces certitudes, les assureurs ont tendance à réclamer des primes beaucoup plus élevées à ceux qui ne conduisent que depuis peu.


Une étude récente établit la prime moyenne payée par les automobilistes français et celle-ci se chiffre à 611 euros. Cependant, pour les conducteurs âgés de 18 à 25 ans, la facture est beaucoup plus salée et dépasse aisément les 1 000 euros (1 021 euros pour être précis).

À titre de comparaison, les aînés de 66 à 75 ans peuvent signer un contrat d'assurance avec seulement 400 euros de cotisation annuelle. C'est seulement au-delà que la prime devient plus chère. Pour les plus de 76 ans, les assureurs considérant qu'ils ont le réflexe un peu plus défaillant. Le tarif est alors majoré de 40 euros.

Des disparités régionales

Outre l'âge, des disparités sont également constatées au niveau des régions où résident les automobilistes.

Alors que dans le nord de la France, la prime s'élève en moyenne à 610 euros, en Corse, elle peut grimper jusqu'à 732 euros.

Les automobilistes de la Nouvelle-Aquitaine sont les mieux lotis puisqu'ils paient leur assurance seulement 537 euros par an.