Outre-Atlantique, dans l’État texan, Tesla pilote en ce moment un test novateur autour de l’assurance auto. Le fabricant américain de voitures offre à ses clients un contrat dont la cotisation varie selon un score de conduite. Un mécanisme qui permet de faire quelques économies comparativement avec une police d’assurance traditionnelle. La différence entre les mensualités peut monter jusqu’à 60 %.

Au Texas, Tesla propose actuellement à ses clients une assurance automobile avec une prime fluctuante. La facture à régler dépend d'un indice de sécurité établi sur la base de nombreux critères de conduite. Avec cette formule, la firme d'Austin pense que les conducteurs les plus prudents au volant devraient réaliser quelques économies. Ils devraient payer entre 30 % et 60 % moins cher qu'avec une assurance auto ordinaire.

La cotisation varie en effet selon le comportement du conducteur . Ainsi, les paramètres plus classiques (historique des sinistres, sexe, âge) se trouvent non pris en compte dans les calculs. À mesure que le client obtient un score élevé, ses mensualités baissent.


La proposition sera bientôt étendue en Californie

Pour l'heure, le constructeur américain offre cette formule novatrice d'assurance aux détenteurs de :

  • Model Y ;
  • Model X ;
  • Model 3 ;
  • Model S.

Ce type de couverture assurantielle ne requiert nullement la mise en place d'un dispositif additionnel dans sa voiture. Tesla recourt à des statistiques et des fonctions déjà incorporées dans son système . Dans un avenir proche, la marque proposera la police d' assurance auto pas cher à ses clients en Californie.

Concrètement, le montant de celle-ci est indexé sur un « Safety Score » (score de sécurité). Mensuellement, un nouveau versement accompagne un nouveau total . Quant aux critères pris en considération pour le calcul de ce score, ils portent sur :

  • Le nombre de fois où l'Autopilot a été désactivé de manière forcée ;
  • Les distances de suivi risquées ;
  • Le nombre de virages agressifs ou de freinages abrupts ;
  • Le nombre d'avertissements de collision de front enregistrés à chaque 1 000 km.

La note débute à 90

La solution d'assurance de Tesla attribue une note sur 100 au comportement des usagers. Lors de la contraction d'une offre, le Safety Score commence par défaut à 90. Il augmentera ou diminuera selon les renseignements comportementaux notés par l'enseigne .

Sur son site web, ce dernier présente quelques exemples de l'évolution des cotisations mensuelles en fonction des scores de sécurité . Pour une note de 98 ou 95, la prime s'élèvera respectivement à 83 dollars et 97 dollars. À 88, elle grimpe à 130 dollars, contre 111 dollars à 92. Enfin, à 90, les mensualités s'établissent à 121 dollars .

Pour l'heure, la police d'assurance du géant texan ne fait pas l'unanimité. Cependant, Elon Musk semble en témoigner d'un grand intérêt. D'ici quelques années, les revenus de son entreprise pourraient découler jusqu'à 40 % des prestations d'assurance , déclarait-il en octobre dernier. Avec sa nouvelle offre, Tesla paraît vouloir se procurer les moyens de ses objectifs.