Depuis le 1er novembre, le site RDV Permis s’ouvre à d’autres régions. La nouvelle ravit les acteurs numériques du secteur. Leurs élèves vont avoir autant de chance que ceux de l’école conventionnelle à l’inscription pour l’examen de conduite. Selon eux, il existait une forme de discrimination vis-à-vis des apprenants en ligne. Le temps d’attente sera désormais raccourci.

Ces deux dernières années, les auto-écoles en ligne reçoivent un nombre grandissant d'inscriptions. En Voiture Simone, Lepermislibre et Ornikar figurent parmi les plus populaires. Benjamin Gaignault d'Ornikar accuse qu'il y aurait plus d'inscriptions si l'attente à l'épreuve de conduite n'était pas aussi longue. Selon les règlements, le délai d'attente est de deux mois maximum. En réalité, comme à Paris, il est de un an concernant les auto-écoles en ligne. Il n'est que de cinq mois pour une école traditionnelle. Le site d'inscription à l'examen de conduite RDV Permis est actuellement accessible à de nouveaux départements. Les auto-écoles numériques pourront maintenant concurencer les écoles classiques.


Une égalité de traitement

RDV Permis inclut dorénavant l'Occitanie, l'Île-de-France, la Nouvelle-Aquitaine, le Loiret, l'Eure-et-Loir, Paca et Auvergne-Rhône-Alpes. Le site gouvernemental exclut tout favoritisme. En effet, les demandes d'inscription sont prises en compte et traitées selon l'ordre de leur arrivée. Ceux qui s'inscrivent plus tôt reçoivent un rendez-vous plus vite. Ce mode de fonctionnement atteste de sa réussite. Edouard Rudolf, cofondateur d'En Voiture Simone, constate un changement palpable. Le délai d'attente moyen est maintenant de trois semaines, contre huit mois auparavant. Il est même passé à quelques jours dans certaines villes comme Marseille, Bordeaux, Montpellier, Nice et Toulouse.

Ce chamboulement crucial ne fera qu'accroître l'intérêt des auto-écoles numériques. D'après l'UFC Que Choisir, elles proposent un tarif 54 % moins cher que les écoles classiques. Ces nouvelles auto-écoles peuvent se permettre un tel prix à cause du nombre exponentiel de leurs élèves. Les frais de fonctionnement sont supportés par plusieurs centaines de milliers de personnes. Les écoles classiques ne reçoivent que 80 élèves par an au maximum. Le mode d'apprentissage en ligne supprime également certaines charges comme le loyer . Après l'obtention du permis de conduire, certaines écoles comme Ornikar proposent une assurance jeune conducteur.

Même probabilité de réussite pour tous

Grâce au site RDV Permis, toutes les écoles se retrouvent au même pied d'égalité. Cependant, ça n'a pas toujours été le cas auparavant. Romain Durand est cofondateur et directeur général de la plateforme Lepermislibre. Il dénonce une forme de distinction vis-à-vis de leurs élèves. Cette situation entraînait une perte de clients car, impatients, ils se ruent vers les concurrents. Ces derniers promettraient aux élèves une réception de convocation plus rapide. D'après Romain Durand, les écoles conventionnelles ont un pourcentage de places plus grand à l'examen. Or, plus l'attente est longue, plus le risque d'échec des candidats est élevé. Les chances de réussir l'examen diminuent , sauf si les connaissances sont enrichies en continu. Ce maintien des acquis est réalisable en prenant des cours de conduite. Le coût de ces séances varie de 40 à 60 euros. Cette ouverture de RDV Permis sur 66 départements français est l'occasion de donner la même chance de réussite à tous les candidats .