Plébiscitée aux États-Unis, la Subaru Outback est un modèle peu répandu dans l’Hexagone. Cette rareté s’explique surtout par les mesures antipollution qui se révèlent particulièrement dissuasives dans le pays. La génération précédente a d’ailleurs écopé d’un malus de 12 012 euros. Cette nouvelle version risque donc de connaître une carrière similaire, selon les médias spécialisés.

En France, les pouvoirs publics sont de plus en plus stricts vis-à-vis des émissions de CO2 des voitures. Les automobilistes sont donc limités dans le choix de leur nouveau véhicule, pour éviter un malus conséquent. De plus, ce facteur est même pris en compte dans un devis assurance auto.

Dans ce contexte, les pronostics sont assez pessimistes concernant l'avenir de la nouvelle version de la Subaru Outback. Le constructeur n'a toutefois donné aucune information sur le niveau d'émissions, pour l'instant. Ainsi, les spécialistes préfèrent rester prudents dans leurs projections. En effet, la marque aurait bien pu revoir les caractéristiques du modèle pour l'adapter au marché européen.


Une motorisation problématique

La nouvelle Subaru Outback inquiète surtout avec sa motorisation unique à essence et sa transmission intégrale. Il s'agit d'un moteur à plat de 2,5 litres, quatre cylindres, avec une puissance de 182 chevaux. Le SUV Forester se décline pourtant en version hybride, dans sa dernière génération. Cette configuration risque de pénaliser d'emblée le constructeur sur le marché français.

Le modèle propose néanmoins de nombreuses spécificités intéressantes, en dehors de cet inconvénient non négligeable. Il repose notamment sur la toute nouvelle Subaru Global Platform (SGP). Selon la marque, la plateforme permet d'améliorer significativement la sécurité, le confort et la conduite du véhicule.

D'autre part, la garde au sol a gagné en hauteur par rapport au modèle précédent. Il affiche par ailleurs un angle d'approche de 19,7 °. L'angle de fuite, lui, se chiffre à 22,6 °. Enfin, de nombreux automobilistes apprécieront particulièrement sa capacité de remorquage de 2 Tonnes. Ces différents points peuvent, dans une certaine mesure, calmer les inquiétudes par rapport au niveau d'émissions anticipé.

Un modèle fidèle à son public

La Subaru Outback représente la meilleure vente du constructeur aux États-Unis. Le modèle possède en effet de nombreux atouts appréciés des conducteurs américains. D'ailleurs, la dernière génération a été dévoilée au Salon de l'Automobile de New York en 2019. Les Européens, pour leur part, ont dû attendre deux ans avant de découvrir cette nouvelle version.


Dans l'Hexagone, Subaru a vendu en tout 46 unités du modèle précédent en 2019 et un seul l'an dernier. Néanmoins, la nouvelle génération peut séduire les amateurs de SUV, avec sa garde rehaussée à 213 mm. Cette caractéristique permet ainsi de marquer la rupture avec la vieille berline Legacy. Le volume du coffre est par ailleurs passé de 10 à 522 litres.

De plus, l'intérieur a été entièrement repensé, surtout au niveau du tableau de bord. L'Outback propose désormais un écran tactile de 11,6 pouces conférant un style moderne à l'ensemble. Le modèle embarque également différentes technologies comme le régulateur de vitesse adaptatif. Il inclut enfin un système de reconnaissance de signalisations.