Alors que d’habitude les prix des voitures d’occasion enregistrent une baisse en automne, le marché automobile américain subit une hausse sensible des tarifs depuis le mois de septembre. En effet, les prix ont progressé de plus de +20 % ces derniers mois, d’après le rapport d’une étude publiée par Bianco Research.

Selon l'analyse des économistes, cette flambée des prix des voitures d'occasion s'explique par l'insuffisance de l'offre de véhicules neufs due à la pénurie de composants électroniques et à la spéculation sur le marché.

Une augmentation de près de +50 % cette année

Dans l'ensemble, les prix des voitures d'occasion aux États-Unis ont bondi de près de +50 % cette année par rapport à 2020.

Pour Jim Bianco,

La forte progression observée depuis le mois de septembre contribue à créer une bulle sur le marché automobile, mais la tendance haussière pourrait durer jusqu'à ce que le problème de pénurie de semi-conducteurs soit résolu.

En tout cas, les données recueillies par le cabinet d'étude le 15 décembre dernier ont montré que la hausse s'accélère.


Pour les acheteurs, l‘envolée des prix sur le marché de l'occasion entraîne une augmentation du budget destiné à l'acquisition d'une nouvelle voiture. Outre cela, ils doivent également prévoir le coût de l'assurance automobile.

À noter qu'aux États-Unis, les tarifs de cette assurance varient d'un État à l'autre et dépendent de plusieurs paramètres (le profil du conducteur, la couverture souhaitée, la marque, le modèle et l'année de mise en circulation du véhicule, etc.). Il est néanmoins possible de trouver des offres moins chères en demandant des devis assurance auto auprès de plusieurs compagnies.

Le prix moyen d'une voiture d'occasion dépasse les 27 500 dollars

En novembre, le prix moyen d'une voiture d'occasion s'élevait à 27 569 dollars.

Comparés à la moyenne enregistrée en 2020 sur la même période, les tarifs ont progressé de +27 % et il faut dire que ceux-ci atteignent un niveau record.

Il en est de même pour les voitures neuves, la moyenne atteignait 46 320 dollars le mois dernier. Et les analystes économiques n'entrevoient encore aucun signe de baisse.