Le salon automobile de Shanghai est l’occasion pour CATL, leader mondial des batteries pour voitures électriques, de dévoiler les premiers modèles à bénéficier d’une batterie au sodium. Cette nouvelle technologie est une alternative révolutionnaire à la batterie au lithium, coûteuse et gourmande en ressources. Les batteries sodium-ion de CATL ne nécessitent ni lithium ni cobalt, ce qui en fait une solution moins chère et plus durable.

Des batteries au sodium pour les voitures électriques : la révolution est en marche !

Un matériau à moindre coût et disponible

Les batteries sodium-ion constituent une véritable révolution pour l'industrie de la voiture électrique. Elles sont exemptes de lithium, de cobalt, de nickel ou de graphite, mais contiennent seulement du sel de sodium, une ressource abondante et facilement accessible.

Contrairement à d'autres types de batteries, elles n'intègrent pas de terres rares et de ce fait, elles ne soulèvent pas de problèmes éthiques liés à leur extraction. En outre, les batteries sodium-ion se distinguent par leur coût considérablement plus bas que celui des batteries lithium fer phosphate (LFP), présentées comme étant les plus abordables.

Il s'agit donc d'une opportunité que Renault compte bien exploiter, car le constructeur vient de s'associer avec un partenaire local en Chine pour produire sa première voiture électrique équipée de batteries sodium-ion.


L'arrivée officielle sur le marché de cette technologie de nouvelle génération est prévue pour cette année, bien que les rumeurs qui ont circulé présageaient que le géant CATL lancerait leur production à grande échelle bien plus tôt.

Une image de teasing postée sur le compte Weibo de CATL confirme l'arrivée prochaine de ces batteries sodium-ion sur les prochains modèles du constructeur Chery. Ce dernier va d'ailleurs profiter du salon de l'automobile de Shanghai pour présenter deux nouvelles gammes électriques :

  • l'iCAR 03, un petit SUV compact,
  • l'iCAR-GT, un concept de voiture de sport.

Pour l'instant, rien ne précise si ces modèles seront réellement dotés de batteries sodium-ion ou pas.

Bon à savoir

les batteries présentes sur les modèles électriques ne sont pas de simples accumulateurs, elles assurent notamment la traction du véhicule. Ainsi, il importe de souscrire une bonne assurance auto couvrant cet équipement crucial.

Des batteries révolutionnaires avec une fiabilité exceptionnelle

Les constructeurs chinois CATL et Chery ont uni leurs forces pour créer une nouvelle filiale baptisée Ener-Q, qui se consacrera à la conception de batteries sodium-ion et d'autres accumulateurs classiques. Celles-ci ne conviendront cependant qu'aux citadines électriques peu puissantes, car leur densité énergétique est plus faible que celle des batteries au lithium. Néanmoins, leur durabilité est assurée, Chery annonçant une durée de vie 18 ans, ce qui représente environ 800000 km au compteur. Pour sa part, Tesla avait déjà révélé des données similaires en début d'année 2022.

Toutefois, Chery n'est pas le premier constructeur à travailler sur une voiture électrique embarquant cette technologie puisque la Sihao Flower Fairy l'a devancé officiellement en février 2023. La course au développement de batteries sans lithium est lancée...

A retenir
  • Au salon automobile de Shanghai, le géant CATL a levé le voile sur sa nouvelle batterie utilisant la technologie sodium-ion.
  • Les batteries à base de sel représentent une solution abordable, éthique et sans lithium ni cobalt pour les voitures électriques.
  • Le constructeur Chery a confiance dans la fiabilité des batteries de son partenaire CATL.