Élargir considérablement le réseau de bornes de recharge publique en Europe. C’est aujourd’hui une nécessité pour assurer l’accélération de l’adoption des automobiles électriques et préparer 2035. D’ici là, seuls ces modèles pourront en effet rester sur le marché. Conscient de cette situation, une division du groupe Shell a créé des bornes disposées à l’intérieur des lampadaires.

L'installation des points de recharge dédiés aux voitures électriques demande en général des travaux onéreux. De plus, ces infrastructures ne constituent pas un des éléments les plus esthétiques du paysage urbain. Pourtant, elles s'imposent progressivement, en Europe comme dans le reste du monde, face à l'électrification du parc roulant. Les experts annoncent qu'à l'horizon 2035, les automobilistes rouleront majoritairement à l'électrique. Pour cette raison, l'augmentation du nombre de stations de recharge disponibles semble urgente. Ceci pour subvenir aux futurs besoins.

Compte tenu de cette nécessité, Ubricity a inventé des bornes placées à l'intérieur des lampadaires. Une manière aussi d'exploiter les mobiliers urbains existants et de rendre ces dispositifs plus discrets.


Ubricity intègre des points de recharge dans des lampadaires à Berlin

Ces bornes, appelées Heinz, ont été conçues au départ pour répondre à un appel d'offres lancé par la municipalité berlinoise. Et ce, en marge d'un projet d'amélioration de la qualité de l'air soutenu financièrement par l'Exécutif allemand. Désormais, elles investiront d'ici peu les rues de cette ville. 1 000 points de recharges de ce type devraient y être implantés.

Ubricity est honoré de participer à la transformation de l'électromobilité dans la capitale allemande, a communiqué son CEO, Daniel Kunkel. L'utilisation de l'infrastructure existante pour les bornes de recharge publiques constitue une solution pour démocratiser la voiture électrique, estime-t-il. Son développement devrait alors maintenir les ventes des véhicules de ce type en hausse. Une tendance qui influera notamment sur l'activité des distributeurs d'assurance auto pas cher.

Après l'outre-Rhin, les bornes de recharge incorporées dans les lampadaires ont commencé à s'exporter en Grande-Bretagne.

La solution d'Ubricity se développe graduellement dans l'Hexagone

Ubricity a aussi amorcé leur déploiement en France métropolitaine grâce à un équipement similaire dénommé « étoile ». La mise en place du dispositif, qui propose 5,5 kW de puissance, a déjà débuté. Jusqu'à maintenant, quelque 20 points de recharge de ce type seulement ont été établis aux environs de Calais.

Les bornes de recharge Heinz sont principalement destinées aux électromobilistes dépourvus de solutions de recharge chez eux. Ce qui est par exemple le cas pour six Berlinois sur dix, qui ne possèdent aucune place de parking privée.

Ces dispositifs offrent une capacité de charge atteignant les 3,7 kW. Leurs prises sont fixées le long du lampadaire et sont alimentées par le réseau électrique de ce dernier. Ce qui rend le coût de leur utilisation plus abordable. Pour régler son plein, deux options sont envisageables. On peut souscrire un abonnement auprès d'un opérateur de services de mobilité. Cependant, il est aussi possible de payer la facture seulement après chaque approvisionnement. Pour ce faire, il suffit de scanner flasher le QR code affiché sur le lampadaire.