La consommation en carburant d’une automobile hybride rechargeable et la quantité de CO2 qu’il émet dépendent fortement de la manière dont le conducteur l’utilise. Un recours peu fréquent au moteur électrique contribue par exemple à l’augmentation de la production de dioxyde de carbone. Afin d’encourager les propriétaires de ces véhicules à rouler propre, BMW a mis en place un moyen innovant.

Soutenir la mobilité durable

Avec son système de bonus BMW Points, le constructeur allemand entend mettre un terme aux rumeurs qui dénoncent les effets des voitures mi-thermique mi-électrique sur l'environnement et leur consommation en carburants fossiles.

La tendance chez les automobilistes à privilégier la conduite avec le système thermique est citée comme cause principale de la polémique. BMW mise donc sur ce concept pour diminuer les émissions polluantes de sa gamme.

Ce programme a été mis en place afin d'inciter les automobilistes à basculer régulièrement vers la conduite électrique notamment pour tous les petits trajets.

Selon Pieter Nota, membre du conseil d'administration du groupe,

L'idée est de faciliter la transition vers la mobilité électrique pour les conducteurs de modèles hybrides rechargeables de la marque.

À noter par ailleurs qu'en plus des avantages pratiques et écologiques des modèles propres, l'assurance auto de ces véhicules est aussi moins élevée que celle des voitures à motorisation thermique.


Des points convertis en crédits

Concrètement, il s'agit de rémunérer les automobilistes qui choisissent de rouler à l'électricité en fonction des kilomètres qu'ils ont effectués avec des points.

Plus exactement, chaque kilomètre donne droit à un point. Plus la distance couverte est élevée, plus les points s'accumuleront. Rouler dans des zones urbaines denses telles que les BMW eDrive zones ou les ZFE permet de doubler ses points.

Les points pourront ensuite être convertis contre des remises lors du passage aux bornes de recharge publiques grâce à la carte BMW Charging.

À noter que la collecte des points se fait automatiquement sur la nouvelle application « My BMW ». Ainsi, 1 200 points donnent lieu à un crédit de 10 euros, 3 000 points à 25 euros et 5 800 points à 50 euros.

Un concept qui commence à faire son chemin

Le constructeur affirme que le dispositif a trouvé un écho favorable auprès des utilisateurs d'hybrides rechargeables BMW.

Présent à ses débuts en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas, ce concept est récemment étendu à l'Hexagone, l'Autriche et la Suisse.