L’an prochain, les constructeurs automobiles seront soumis à des contraintes plus sévères en matière d’émissions de CO2. Les modèles électrifiés seront donc logiquement priorisés. La préférence des automobilistes reste toutefois la référence dans le secteur. En se basant sur les tendances de l’année, le site spécialisé Caradisiac a dressé le profil des voitures les plus plébiscitées en 2020.

Les SUV ont rencontré un énorme succès ces dernières années. Ce phénomène est notamment perceptible à travers la hausse de 38 % des ventes en 2019, soit une progression de 2 points par rapport à l'année dernière. Toutefois, les experts prévoient un recul significatif des livraisons à partir de 2020 en raison des contraintes réglementaires sur les émissions de gaz nocifs.

Cela dit, la baisse des résultats sur ce segment ne devrait pas se constater immédiatement, étant donné les lancements annoncés par les constructeurs pour l'an prochain.

De plus, la prochaine génération de SUV sera dominée par des modèles électriques et hybrides, impliquant ainsi un malus négligeable, voire nul.

Des systèmes avant-gardistes

Parmi les nouvelles sorties prévues pour 2020, certaines technologies se démarquent nettement à l'instar de l'affichage tête haute de la Volkswagen ID.3. Sur ce modèle, les données ne seront pas juste présentées en face de l'automobiliste. Le conducteur disposera d'informations utiles en temps réel en fonction de la portion de route considérée. Ainsi, il pourra, par exemple, connaître la direction à prendre.


La fonctionnalité capot invisible s'impose également comme une innovation impressionnante pour l'année prochaine. Présente sur la Range Rover Evoque, cette option permet de voir sous et devant la voiture, grâce à un système de caméras. Ce dernier reconstitue une image précise de tout ce qui se trouve dans ces zones habituellement invisibles pour le conducteur.

Les phares Matrix commencent actuellement à se multiplier sur les modèles en série de nombreux constructeurs. Cependant, certaines marques comme Audi vont encore plus loin. Le constructeur allemand propose désormais le Digital Matrix LED sur son modèle e-tron Sportback. Avec ce type de phare, l'éclairage est divisé en pixels permettant d'inscrire des informations au sol grâce à des projections lumineuses.

Des systèmes comme fonction lane light aident ainsi à mieux se garer la nuit en créer un tapis de lumière sur la zone de déplacement du véhicule. Enfin, dans un contexte privilégiant les initiatives écoresponsables, les tissus recyclés seront également de plus en plus courants sur les nouveaux modèles. La nouvelle version de la Renault Zoe se présente notamment comme l'initiatrice de cette tendance.

Des nouveautés bientôt incontournables

Les équipements proposés en série donnent généralement l'opportunité de bénéficier d'une assurance auto pas cher. D'ici peu, les optiques LED de type Matrix feront partie de cette catégorie de matériel. En effet, ces phares commencent à devenir assez courants. La Clio 5, par exemple, intègre cet éclairage dans sa version d'entrée de gamme.


Avec ce type de phare, le faisceau lumineux s'adapte continuellement aux conditions de conduite. Ainsi, certains des segments LED gérés individuellement s'éteignent automatiquement pour éviter d'éblouir les autres usagers de la route. Pendant ce temps, d'autres fournissent le même éclairage au conducteur.

Au début, cette technologie était surtout proposée par les constructeurs premium. Désormais, elle tend à se démocratiser et commence à se retrouver sur les autres gammes. Les phares Matrix LED équipent entre autres les DS3 Crossback, les Mini Hatch ainsi que les Skoda Superb et Octavia.

Renault installera cette technologie sur ses modèles Espace et Talisman 2020. Opel prévoit, pour sa part, de rendre ces systèmes nettement plus accessibles à travers la série Corsa.

Enfin, à travers le système Car2X, la Golf 8 annonce l'avènement des technologies connectées. Ce dispositif disposant d'une portée de 800 m permet d'obtenir à l'avance des informations sur le trafic ou d'être alerté sur les problèmes en amont (routes glissantes, dangers imminents, etc.).

Dans tous les cas, par souci de proximité, les constructeurs tendent à développer les circuits de distribution hors concession. Autrement dit, les acheteurs pourront acquérir leur nouveau véhicule sur Internet, dans un centre commercial, etc.