La Dacia Sandero III, qui est le modèle le moins cher de la gamme, a vu son prix augmenter de 1 300 euros en un an. Le tarif de base est en effet passé de 8 690 euros (prix affiché à son lancement en septembre 2020) à 8 890 euros en mars 2021, puis à 9 990 euros actuellement. Cette deuxième augmentation tarifaire a été décidée par le constructeur roumain suite à l’abandon de la nouvelle version dépouillée Access.

Presque 10 000 euros pour la Sandero III

Le prix de la Sandero 3e génération n'a cessé de grimper depuis sa sortie en septembre 2020. Désormais, il faut débourser 9 990 euros pour s'offrir ce modèle.

Ces augmentations tarifaires successives interrogent quand on sait que la marque roumaine a bâti son succès sur sa stratégie low cost. Pour rappel, la première Logan était proposée à 7 500 euros.

Quoi qu'il en soit, malgré ces hausses, le prix de la Sandero III reste toujours aussi attractif par rapport aux tarifs pratiqués par la concurrence (la Clio la moins chère coûte par exemple 15 900 €).


Ce changement brusque de prix s'explique par l'arrêt de la production de la version basique zéro option l'Access. Celle-ci ne représentait qu'une part infime des ventes, raison pour laquelle Dacia a décidé de réajuster son offre. Le constructeur a déjà procédé de la même manière avec le Duster lors de son restylage.

L'Essentiel et son moteur de 65 chevaux devient dorénavant la version de base de la Sandero. Son prix de départ était de 10 190 €. Alors, pour parvenir à un montant à quatre chiffres, Dacia a dû faire l'impasse sur les antibrouillards et modifier le design des enjoliveurs 15 pouces.

Il faudra mettre la main à la poche pour bénéficier de plus d'options

Cette version de base fait également une croix sur de nombreux équipements : la caméra de recul, l'assistance au stationnement arrière ou encore le système multimédia à écran tactile 8 pouces Media Display ont disparu.

Pour bénéficier de ces options, l'acheteur devrait choisir le pack Techno et débourser 500 euros supplémentaires.

La roue de secours est vendue à 200 euros et la climatisation manuelle à 900 euros.

La version supérieure à l'Essentiel est le Confort, et elle est accessible à partir de 11 490 €. Elle possède la climatisation, le Media Display et des jantes 16 pouces en série. Elle représente 85 % des ventes de la gamme. Ce qui signifie que les clients ne cherchent pas nécessairement les prix le plus bas.


Pour sa part, la Sandero SCe 65 est proposée à partir de 9 990 euros et celle avec le moteur ECO-G 100, 3 cylindres 1.0 turbo alimenté au GPL est affichée à 11 490 euros.

Mais avant de prendre place derrière le volant de ce modèle, pensez d'abord à souscrire une assurance auto jeune conducteur adaptée à vos besoins. Prenez le temps de bien comparer les offres existantes, car toutes ne se valent pas. Pour vous aider dans cette tâche, n'hésitez pas à recourir à notre outil comparateur. Vous serez assuré de réaliser de sérieuses économies aussi bien sur le prix de votre future Sandero que sur le coût de votre prime d'assurance.