Les premières modifications ont été entreprises avec l’extérieur. Dacia n’a pourtant pas voulu s’arrêter là et a poursuivi avec l’intérieur de ses showrooms. L’objectif étant d’améliorer l’expérience client. Pour ce faire, le constructeur a renouvelé le processus d’achat pour allier parcours physique et digital. Il a également mis en avant son engagement environnemental en adoptant des matériaux éco-responsables.

Les clients qui visiteront les showrooms Dacia dans les prochains jours auront la chance de découvrir ses nouveaux concepts. Après les changements entamés au niveau du design extérieur, le constructeur s'est en effet penché sur l'intérieur. Un investissement qui aurait été réalisé afin de s'aligner sur les attentes des consommateurs.

Le travail effectué porte sur trois idées majeures. La marque souhaite, d'un côté, mettre en avant ses engagements pour l'environnement. L'objectif est en même temps de rendre les points de vente plus fonctionnels et adopter un modèle flexible. Une nouvelle offre a d'ailleurs vu le jour : les clients pourront découvrir différents produits dérivés en plus des véhicules.


Essayer le véhicule virtuellement est désormais possible

Dacia a choisi d'expérimenter ses concepts dans ses showrooms à Reims et Nanteuil Les Meaux dans un premier temps. Ils sont prévus d'être mis en place dans les autres sites d'ici 2023. L'un des changements qui pourront attirer l'attention des visiteurs concerne les produits proposés. Hormis les véhicules, des équipements tels que des casquettes, des imperméables ou des sacs à dos seront disponibles. La collection, qui devrait s'enrichir avec le temps, regroupe des produits permettant une reconnexion avec la nature. Tous les équipements commercialisés sont éco-responsables. Le service est loin d'être une nouveauté, Dacia a toutefois abandonné cette offre en 2019.

La marque a aussi travaillé pour mieux intégrer le digital dans le parcours d'achat de ses clients. Elle souhaite notamment améliorer la synergie entre l'expérience en ligne et celle dans les magasins physiques. Des panneaux seront mis à la disposition des visiteurs pour leur expliquer la marche à suivre. Le principe est qu'il puisse choisir et essayer les modèles, renseigner leur solution de financement avant de finaliser la commande.

Ils pourront également se servir d'une application de réalité augmentée, accessible depuis une tablette ou un smartphone. Elle leur permet de visualiser chaque partie du véhicule et même d'entrer à l'intérieur de manière virtuelle. Les informations obtenues pourront les aider à choisir le contrat d'assurance auto.

Des mobiliers faits avec des matériaux éco-responsables

Pour cet acteur de l'automobile, l'enjeu est de pouvoir s'adapter aux nouvelles habitudes de consommation des clients. Il est en effet devenu courant de comparer ou valider les commandes directement en ligne. Actuellement, un acheteur se déplace deux fois dans un concessionnaire avant de finaliser la transaction. On comptait pourtant quatre visites au début des années 2000. Dacia mise sur la convivialité par la même occasion. Les dispositions ont ainsi été modifiées pour que le vendeur et l'acheteur soient mis l'un à côté de l'autre. Ils pourront se servir d'un support digital pendant leurs échanges.

L'une des aspirations de la marque avec ce renouvellement est d'avoir un concept flexible. L'idée est qu'il s'adapte à tous les points de vente indépendamment de la taille et du nombre de véhicules présentés. Elle a ainsi changé les mobiliers pour avoir des équipements faciles à déplacer. Les fixations sur le mur et le sol ont été supprimées. Les matériaux éco-responsables ont par ailleurs été privilégiés. Le constructeur a en ce sens adopté des tissus de siège composés à partir de bouteilles de plastique. Les visiteurs verront également des panneaux dont les socles ont été fabriqués avec des pneus recyclés.