Désormais, la Peugeot 208 électrique peut se réapprovisionner en énergies sur une borne rapide en peu de temps. Une amélioration obtenue grâce à une actualisation au niveau de son système. Compte tenu des recherches menées à l’heure actuelle concernant ces points de recharge, la performance affichée par le véhicule pourrait évoluer davantage.

La citadine électrique peut dorénavant garder pendant une plus longue durée ses différentes échelles de puissance de charge. C'est ce qu'ont constaté plusieurs usagers après une halte auprès d'une station dotée de bornes de recharge rapide. Ainsi, le temps nécessaire à la e-208 pour se réapprovisionner en énergies diminue.

Selon un propriétaire, la voiture peut faire passer le niveau de charge de sa batterie de 3 % à 85 %. Ceci se fait en 33 minutes. À noter que ce temps représente un gain approximativement de 38 kWh. Sur ce point, le véhicule avait besoin de 9 minutes de plus dans le passé pour récupérer la même quantité d'électricité.


Le résultat d'une mise à jour

Concernant le second palier, situé auparavant en dessous de 50 % de charge, il s'écroule dorénavant aux environs de 60 %. Quant à sa stabilisation, elle s'effectue à une puissance de 60 kW jusqu'à 80 % en moyenne. Des valeurs affichées grâce à la mise à jour 10.74 récemment apportée, accompagnée par une évolution du procédé de récupération d'énergie B. Ce dernier est désormais disponible même quand le véhicule est complètement chargé. D'après les détenteurs de 208 électrique, l'actualisation doit être réalisée en concession.

Néanmoins, il faut savoir que la durée de branchement nécessaire dépend également de la puissance de la borne. Pour l'instant, les variantes publiques proposent à ce titre jusqu'à 350 kW. Soit 250 kW de plus que la puissance maximale acceptée par la citadine électrique de Peugeot. Pour améliorer davantage son temps de réapprovisionnement, elle doit alors apporter encore quelques ajustements.

Dans ce contexte, Tesla serait sur le point de concevoir une voiture conciliable avec une charge rapide de 600 kW. Un modèle qui intéresserait les sites de comparateur assurance auto à son éventuelle sortie.

Vers une durée moins importante à l'avenir

En Chine, des expérimentations sont également menées sur des protocoles de charge employant une énergie encore plus importante. En bref, les opérateurs et les constructeurs préparent aujourd'hui des systèmes permettant l'utilisation du courant à des puissances très élevées.


Dans ce cas, l'avenir de la charge rapide automobile semble prometteuse. D'ailleurs, les chercheurs ont tracé les prémices de la technologie pour l'avenir. Concrètement, ils prévoient de lancer des appareils pouvant ravitailler en énergie d'énormes accumulateurs à 80 % en moins de 30 minutes. Une prouesse qui serait garantie par une tension et une puissance de charge en forte hausse.

En parallèle, le profil des véhicules connaîtra également une transformation. À ce propos, les modèles dédiés au grand public seront probablement dotés d'une batterie avec une capacité entre 60-70 kWh. De leur côté, les modèles premium profiteront d'un plus grand accumulateur capable vraisemblablement d'emmagasiner jusqu'à au-delà de 200 kWh.