Alors que le nombre de voitures électriques mis en circulation continue de s’accroître en France, les infrastructures dédiées demeurent insuffisantes. À ce jour, il n’existe en effet que 43 700 bornes de recharges accessibles au public sur le territoire national. D’ici décembre prochain, ce nombre ne montera qu’à 60 000. Soit bien loin de l’objectif gouvernemental fixé en 2020.

À partir de 2035, la vente de voitures essence ou diesel neuves sera interdite sur le Vieux Continent. Ce bannissement a été annoncé la semaine dernière par la Commission européenne. Du fait de cette décision, la France semble obligée de s'impliquer davantage dans l'installation de points de recharge pour voiture électrique.

D'ailleurs, l'UE prévoit d'imposer aux États membres l'implantation d'infrastructures pour véhicules écologiques entre des points équidistants sur les principales voies de circulation. Dans les détails, des bornes de ravitaillement en hydrogène devront être mises en place tous les 150 kilomètres. Pour la recharge électrique, l'intervalle a été délimité à 60 km.


La mobilité électrique se développe

Pour l'heure, la France dénombre au total 612 000 bornes de recharge, dont 2 700 d'une puissance de plus de 50 kW. Un chiffre incluant à la fois ceux situés sur les domaines publics, mais aussi privés. En d'autres termes, avec les logements particuliers, les copropriétés et les parkings de société. Sans ces derniers, la valeur se révèle bien moindre.

Barbara Pompili a indiqué qu'actuellement 43 700 points de recharge accessible au public ont été recensés dans l'Hexagone. À ce jour, la moitié des aires d'autoroute sont munies d'une borne à haute puissance, précise la ministre de la Transition écologique.

À titre informatif, l'autre moitié devra être dotée d'ici fin 2022. Ce qui semble pertinent, surtout dans la mesure où les Français sont de plus en plus nombreux à opter pour l'électromobilité. En effet, plus de 600 000 voitures hybrides rechargeables circulent désormais sur le territoire national. Des chiffres qui profitent entre autres aux sites comparateur assurance auto.

60 000 bornes en décembre 2021

Quant à la part de marché de ces modèles, elle a dépassé le cap des 15 %. En juin 2021, 37,6 % des ventes auto dans l'Hexagone ont porté sur des engins hybrides ou 100 % électriques.


Ces derniers mois, l'exécutif attire l'installation sur une forte augmentation de la cadence de déploiement des infrastructures dédiées à la mobilité électrique. Entre mai et juin 2021, les routes tricolores comptaient 10 000 bornes supplémentaires. Soit le chiffre total sur les douze mois de l'an dernier.

À cette allure, 15 000 points de plus seront établis au second semestre. C'est-à-dire tout juste 60 000 en décembre 2021. Autrement dit, il paraît inconcevable d'atteindre l'objectif défini par le gouvernement en octobre 2020. Pour rappel, Matignon espérait initialement franchir la barre des 100 000 bornes d'ici décembre prochain.

Sur les six premiers mois de 2021, les routes françaises ont été équipées à hauteur de 11 000 bornes. Ce qui a généré une progression de 33 % sur le nombre total. Face à cette variation, la ministre de la Transition écologique s'est dit satisfaite.