La transition vers l’électrique dans l’industrie automobile progresse, mais à un rythme inégal selon les pays. En Norvège, les données du Conseil d’information sur le trafic routier (OFV) pour 2021 montrent que ce type de motorisation a représenté 64,5 % des immatriculations de voitures neuves. Ce pays scandinave détient ainsi la palme dans ce domaine à travers le monde.

Dans un contexte sanitaire encore tendu, le marché automobile norvégien parvient à tirer son épingle du jeu. Selon l'organisme spécialisé OFV,

176 276 voitures neuves ont été mises à la route l'an dernier, dont 113 715 entièrement électriques, soit 64,5 %.

Alors que le pays est numéro un en Europe de l'Ouest pour la production d'hydrocarbures, il se distingue également par cette progression inédite à l'échelle mondiale.

Øyvind Solberg Thorsen, le directeur de l'OFV, se dit lui-même « surpris de ces chiffres record ». En comparaison, le secteur automobile tricolore reste à la peine. Les nouvelles immatriculations de modèles 100 % électriques n'ont représenté que 9,8 % du total, un chiffre proche de la moyenne européenne.


Objectif « zéro émission » pour le marché auto norvégien d'ici 2025

La Norvège n'entend pas s'arrêter en si bon chemin. D'après un communiqué de l'OFV,

Si le rythme actuel se poursuit, 500 000 voitures électriques seront présentes dans le parc automobile national d'ici le mois de mars.

En rapportant ce chiffre aux 2,8 millions de voitures particulières en circulation, le pourcentage de modèles zéro émission serait proche des 20 %.

D'ici la fin de l'année, l'Association norvégienne des véhicules électriques estime que « cette part grimpera à 80 % ». Le pays, pionnier dans ce domaine, se donne jusqu'en 2025 pour basculer totalement vers la motorisation électrique ou à hydrogène. Développer la propulsion électrique est d'ailleurs pertinent puisque son électricité provient presque intégralement de barrages hydrauliques qui ne rejettent pas de gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

Tesla en tête des ventes en Norvège en 2021

Le lancement de nouveaux modèles contribue à accélérer l'essor des véhicules électrifiés. D'ailleurs, dans un communiqué, l'association révèle qu'

Une marque 100 % électrique figure en tête des best-sellers sur le segment du neuf en Norvège.

Il s'agit bien entendu du constructeur américain Tesla, qui a obtenu 11,6 % de parts de marché en 2021, devançant l'allemand Volkswagen et la firme nipponne Toyota. Son succès est attribué principalement à la fameuse Model 3, d'ailleurs numéro un du classement. Le top 10 des meilleures ventes compte 8 véhicules 100 % électriques, parmi lesquelles l'Audi e-tron, la Volkswagen ID.4, la Ford Mustang Mach-E et la Tesla Model Y.


Outre le choix de plus en plus large, le segment de l'électrique bénéficie d'une défiscalisation complète, à l'inverse des modèles diesel ou essence, soumis à une lourde taxation. Elles sont donc moins coûteuses à l'achat, ce qui compense les autres dépenses obligatoires comme l'assurance. Grâce aux comparateurs en ligne, il est heureusement facile de mettre plusieurs devis d'assurance auto en concurrence afin de trouver la formule qui s'adapte au mieux à ses besoins et son budget.

Et cela sans compter les multiples avantages accordés à leurs conducteurs, comme la gratuité des péages urbains ou l'autorisation d'utilisation des couloirs habituellement réservés aux transports collectifs. Néanmoins, le gouvernement commence à réduire ces prérogatives et envisage même de facturer la TVA sur les modèles haut de gamme dont le prix dépasse 600 000 couronnes (l'équivalent de 60 000 euros).