En 2022, lors de sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait annoncé vouloir mettre en place un système de leasing social à 100 euros qui profiterait aux ménages modestes. Deux ans plus tard, cette promesse va bientôt se concrétiser. En effet, le décret d’application vient d’être publié, apportant des précisions sur les contours de ce dispositif.

L’encadrement et les modalités d’éligibilité du leasing social enfin dévoilé

Les bénéficiaires potentiels

Pour être éligible au leasing social, il faut remplir les critères suivants :

  • être âgé de plus de 18 ans ;
  • être domicilié en France ;
  • avoir un revenu fiscal par part inférieur à 15400 euros.

En outre, les candidats devront résider à plus de 15 kilomètres de leur lieu d'emploi et justifier de l'utilisation régulière de leur véhicule pour des déplacements professionnels.

Bien que le gouvernement vise 50% des ménages actifs, seuls 25000 dossiers au maximum seront sélectionnés initialement, avec une expansion prévue au cours de l'année 2024.

Conditions et modalités du leasing social

Pour 100 euros par mois, les bénéficiaires pourront louer un véhicule électrique neuf ou d'occasion pendant au moins 3 ans, avec un nombre de kilomètres parcourus minimal de 12000 km par an, sans apport initial.


Il faudra tout de même envisager un budget plus large pour l'assurance auto et pour l'entretien qui sont en option.

La résiliation sans frais est possible en cas de retard de livraison ou de circonstances particulières telles qu'une invalidité, la perte de son emploi ou le décès. À la fin du contrat, les locataires auront le choix de rendre la voiture ou bien de l'acquérir à sa valeur résiduelle.

Les modèles éligibles et le processus de location

Les choix incluront des modèles neufs, respectant des critères environnementaux stricts et avec un prix de vente ne dépassant pas 47000 €. La location pourra également comprendre des véhicules d'occasion ou ayant subi une transformation électrique récente. Le gouvernement fournit une liste d'exemples, tels que la Renault Twingo E-Tech et la Peugeot e-208.

Les réservations auprès des sociétés de location conventionnées débuteront le 1er janvier 2024, avec une inscription préalable possible dès maintenant sur le site dédié.

À retenir
  • Promesse de campagne d'Emmanuel Macron, le leasing social à 100 euros par mois sera mis en place en 2024.
  • Pour en bénéficier, il faut être majeur, résider en France, justifier d'un revenu fiscal de référence par part inférieur à 15400 euros, habiter à plus de 15 km de son lieu de travail.
  • Au début, seuls 25000 dossiers seront sélectionnés, mais ce chiffre sera étendu plus tard.
  • Ce dispositif permet de louer des véhicules neufs ou d'occasion pour 100 euros/mois, avec un kilométrage annuel de 12000 km pour les trajets professionnels.
  • La résiliation est possible sans frais sous certaines conditions.
  • Les modèles éligibles comprennent la Renault Twingo E-Tech et la Peugeot e-208.
  • Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant et les réservations débuteront le 1er janvier 2024.