L’entreprise Citiz Provence prévoit de servir davantage de Marseillais

Marseille fait partie de ces grandes agglomérations françaises particulièrement animées. Yvon Roche, le fondateur de l’entreprise Citiz (anciennement connue sous le nom d’Autopartage Provence), y a vu une opportunité d’investissement.

Il a constaté que par rapport aux véhicules en circulation, ceux qui sont stationnés sont particulièrement nombreux. C’est ainsi qu’il a eu l’idée, en 2002, de lancer un service de location de voitures en free floating.

Alors que l’enseigne a commencé avec deux véhicules, elle utilise désormais 126 voitures et collabore avec 2 500 automobilistes. Son chiffre d’affaires s’établit actuellement à 1,2 million d'euros. Quelle est la prochaine étape ?

Développer le chiffre d’affaires en misant sur les moyens de transport personnels

Sachant que les 50 stations déployées par Citiz ne sont implantées, pour l’instant, que dans 8 arrondissements de la cité, le dirigeant a l’intention d’exploiter les véhicules des particuliers. En utilisant les voitures rangées au garage, il souhaite développer l’activité de la société dans Marseille, sans avoir à commander de nouvelles voitures.

Le service devrait être lancé avant la rentrée
, les tests étant supposés être réalisés durant la période estivale.

Nous sommes en train de tester une offre destinée aux particuliers qui n'utilisent que très peu leur voiture. L'idée serait de la proposer à la location, en échange nous nous occupons de l'entretien et offrons une somme selon son utilisation.

Afin de financer l’ouverture de stations dans des communes voisines, l’entreprise négocie par exemple actuellement avec Aix-Marseille Métropole. Depuis deux ans, Citiz a déployé plus de 20 stations, ce qui a permis d’augmenter son parc automobile de moitié.


Les voitures utilitaires et les Twingo peuvent être réservées plusieurs semaines à l’avance

Citiz met à la disposition des usagers toute une diversité de véhicules, dont la Twingo. Mais seulement une poignée de voitures électriques constitue la flotte de l’entreprise, malgré les tarifs avantageux proposés par les professionnels de l’assurance auto. La clientèle, qui roule en moyenne 6 heures et qui parcourt 70 kilomètres, se répartit entre les particuliers et les professionnels, se félicite le dirigeant :

Les particuliers représentent 60 % de notre chiffre d'affaires et les professionnels 40 %. Nous avons une bonne complémentarité entre ces deux types d'utilisateurs qui n'utilisent pas les véhicules au même moment.

Les intéressés ont la possibilité de réserver une voiture un mois avant la date prévue pour son utilisation. Ils peuvent aussi être immédiatement servis, en fonction de leurs besoins, étant donné que l’enseigne possède des places de parking réservées.

En faisant en sorte que l’automobile soit restituée à la station dans laquelle elle a été retrouvée, Citiz espère maintenir les tarifs actuels du fait d’une moindre gestion du parc.