En principe, dans des conditions optimales d’utilisation, les quatre roues d’une voiture vont s’user de manière égale. Mais il peut arriver que les unes présentent plus de dommages que d’autres. Lorsqu’il faut les changer, l’automobiliste peut être tenté de remplacer les roues restantes en même temps que celles endommagées. Cette solution n’est cependant pas forcément une obligation.

Vérifiez régulièrement l'usure des pneus

Lorsque le véhicule ne présente pas de soucis de parallélisme ou d'équilibrage, et si l'automobiliste est un conducteur prudent et responsable, toutes les roues auront un niveau d'usure identique (à considérer qu'elles ont été posées neuves en même temps).

Un défaut de géométrie, des soucis au niveau des suspensions, des sollicitations plus fréquentes peuvent cependant conduire à une usure inégale des pneus.

Une vérification régulière de l'usure des pneus permettra donc d'évaluer le degré d'usure des roues et de remplacer celles qui doivent l'être afin d'éviter des incidents malheureux sur les routes.

À noter qu'en cas d'accident impliquant l'usure des pneus, votre compagnie d'assurance auto tiendra compte de cet élément.


Quand faut-il changer les pneus ?

Il existe une usure limite des roues, qui se mesure en général par rapport à l'épaisseur de la bande de roulement. Il est ainsi recommandé de remplacer celles qui sont arrivées à ce seuil afin de ne pas rouler avec des pneus lisses, mais également celles qui présentent une usure anormale (sur un seul côté par exemple).

Par ailleurs, avec l'arrivée de l'hiver, les conditions de roulage et le niveau de sécurité sur les routes vont changer.

Les experts recommandent ainsi de procéder à la vérification des pneus avant l'hiver, afin notamment de voir si leur état permet de rouler sans danger sur les routes enneigées, verglacées ou humides.

Dans certains cas, il peut être nécessaire de remplacer les roues par des modèles adaptés aux conditions hivernales.

Le remplacement simultané des quatre roues n'est pas forcément nécessaire

Pour garantir la longévité des pneus, le garagiste pourrait conseiller au conducteur de procéder à une opération de permutation de roues.

Cette dernière n'est envisageable que dans le cas où leur usure n'est pas suffisamment marquée. Le principe consiste à monter les roues les moins usées à l'arrière et inversement pour que, au final, les quatre s'usent de manière « uniforme » sur une plus longue durée.

La rotation des pneumatiques constitue une solution sécuritaire et économique tout en favorisant une meilleure tenue de route.

Dans tous les cas, il s'agit du meilleur moyen d'éviter tout remplacement fréquent des roues dans la mesure où leur cycle d'usure est différent. Ainsi, au moment où il faudra les remplacer dans leur totalité, le véhicule sera équipé de quatre pneus neufs et identiques.