Les métiers liés à l’entretien des réseaux routiers sont souvent méconnus faute de formations adaptées pour les personnes qui seraient intéressées. Or, toutes les sociétés concessionnaires recrutent généralement des agents routiers pour assurer la sécurité des usagers de l’autoroute comme celle des intervenants. Pour répondre à la demande, VINCI Autoroutes vient d’ouvrir son tout nouveau centre de formation destiné à l’apprentissage des métiers de la viabilité autoroutière.

Une formation de 200 heures

Former des agents autoroutiers capables de prendre en charge l'entretien et la sécurisation des réseaux d'autoroutes lors des travaux divers qui y sont effectués ou encore en cas d'incidents comme les collisions ou les sorties de route de véhicules. Tel est l'objectif de VINCI Autoroutes avec l'ouverture de son École des Métiers de l'Autoroute (EMA) sur son site de Brive-la-Gaillarde, en Corrèze.

Les cours ont débuté le 4 avril dernier pour la toute première promotion. 11 futurs agents autoroutiers y suivent un programme qualifiant de 200 heures réparties sur trois sessions de deux semaines chacune.

Un programme pluridisciplinaire avec une certification et un emploi à la clé

Les apprenants suivront une formation théorique et pratique axée sur les missions relatives à la viabilité autoroutière.

Celles-ci se rapportent :

  • à la surveillance des usagers et intervenants sur autoroute ;
  • à la gestion des espaces verts ;
  • aux opérations assurant la viabilité du réseau en hiver ;
  • ou encore à la formation à la pose et dépose de balisages.

Accessible à tous, la formation proposée par VINCI Autoroutes donne lieu à des habilitations et certifications professionnelles reconnues par les organismes compétents.

À l'issue de la formation, les apprenants pourront postuler pour un emploi dans l'entreprise. En effet, cette dernière a prévu une trentaine de postes pour les sortants.


Un autre programme relatif à la sécurité est prévu

Il est important de noter que les agents en intervention sont souvent exposés aux accidents, avec en moyenne, une collision de fourgon par semaine.

Le réseau routier et autoroutier est de ce fait un lieu à risques. Il est primordial pour les personnes qui y travaillent de maîtriser les méthodes d'intervention afin d'améliorer constamment leurs conditions et d'assurer leur sécurité.

Dans ce cadre, l'EMA envisage de délivrer d'autres formations dédiées aux professionnels travaillant sur l'autoroute comme les dépanneurs.

À noter que les risques d'accident constituent la première raison de contracter une assurance voiture. Les autres garanties peuvent être souscrites en fonction des besoins et de l'usage du véhicule.